Comment importer une voiture d’Allemagne ?

Comment importer une voiture d’Allemagne ?

La réputation des véhicules allemands neufs ou d’occasion n’est plus à faire. Grâce à l’Union européenne, il est devenu facile d’acheter une automobile à l’étranger. Il vous est donc possible d’importer une voiture d’Allemagne. Vous avez peut-être décidé de sauter le pas, mais vous vous posez encore pas mal de questions. Nous vous dévoilons alors tous les aspects relatifs à cette future acquisition afin que vous soyez pleinement informé. Découvrez tout ce qu’il faut savoir si vous décidez d’importer une voiture d’Allemagne.

Quelles sont les démarches nécessaires pour importer une voiture d’Allemagne ?

La voiture n’est plus immatriculée une fois que l’acte de vente est signé. Vous devez alors obtenir une plaque de transit pour pouvoir la conduire et la ramener en France. Afin d’obtenir la plaque d’export de votre nouvelle automobile, vous avez deux options, à savoir :

A voir aussi : Le kit solaire pour ma borne de recharge électrique

  • l’acquisition d’une plaque provisoire allemande, de couleur rouge ou jaune, n’oubliez pas de souscrire une assurance pour couvrir tout le trajet,
  • l’achat d’une plaque WW, mais il vous faut cependant posséder une copie de la carte grise allemande.

Vous pouvez passer par un mandataire auto à Strasbourg pour importer une voiture d’Allemagne. Dans ce cas, ce type de plaque n’est pas nécessaire. Un prestataire ou un transporteur, moyennant finance, se chargera de ramener votre automobile chez vous. Vous avez également la possibilité de transporter votre voiture sur une remorque. Elle sera tirée par un véhicule immatriculé en France. Vous pouvez en outre louer une dépanneuse ou une remorqueuse. Dans les deux cas, vous êtes exempté de la plaque de transit. Une fois en France, vous avez besoin d’un Certificat provisoire d’immatriculation (CPI). Vous devez vous rendre sur le site immatriculation.ants.gouv.fr pour l’obtenir. Vous avez deux mois pour acquérir votre carte grise définitive et régulariser ainsi votre situation.

importer voiture Allemagne

A lire en complément : Nouveau Nissan Qashqai 2014

Quelles sont les taxes sur une voiture importée ?

Les véhicules d’occasion âgés de plus de six mois ou ayant plus de 6 000 km à leur compteur ne sont pas assujettis à la TVA. Lorsque vous importez une voiture d’Allemagne, vous devez d’abord obtenir un quitus fiscal. Votre service des impôts est habilité à délivrer ce document. Certains justificatifs seront à fournir lorsque vous en ferez la demande, parmi lesquels :

  • une photocopie de votre pièce d’identité,
  • un justificatif de domicile,
  • le certificat de cession ou la facture d’achat de la voiture,
  • le certificat d’immatriculation allemand (Teil1 et Teil2).

Ce quitus fiscal est nécessaire pour immatriculer votre automobile. Il sera cependant gratuit si le véhicule importé est destiné à un usage professionnel. Dans le cas d’une voiture à usage personnel, vous devrez régler une TVA au taux français de 20 % si elle est neuve. Si vous l’avez achetée auprès d’un professionnel allemand, vous devez vous acquitter d’une TVA à un taux de 19 %. Dans le cas où l’achat a été effectué auprès d’un particulier, vous n’avez rien à débourser, tant du côté français que du côté allemand.

Votre voiture peut être soumise à la taxe écologique. Elle est appliquée lors d’une première immatriculation en France. Les véhicules d’occasion allemands y sont également assujettis. L’écotaxe se calcule en fonction du nombre de grammes de CO2 émis par kilomètre et de la puissance du moteur en kW. Un bonus est néanmoins offert pour les voitures dites « propres ». Celles-ci rejettent moins de 110 grammes de CO2 par kilomètre.

Quel est l’intérêt d’acheter une voiture en Allemagne ?

Bon nombre de Français se rendent en Allemagne pour acheter leur véhicule, en particulier, sur le marché de l’occasion. Les marques allemandes sont réputées à travers le monde. Les voitures sont puissantes, confortables, avec un joli design. Ces autos sont proposées à prix concurrentiels tout en étant en très bon état, d’où l’intérêt d’importer une voiture d’Allemagne. Ceci s’explique par le fait que les offres de vente de véhicules sont abondantes. Les fabricants allemands proposent par ailleurs constamment sur le marché de nouveaux modèles.

Les consommateurs en sont friands. Ceux-ci sont dotés des nouvelles technologies et des dernières innovations. Comme les Allemands changent souvent de voiture, les modèles d’occasion sont souvent en très bon état. Les concessionnaires se trouvent dans l’obligation de bien les entretenir. Le TUV, un organisme privé, est chargé du contrôle technique. Les professionnels y travaillant font preuve d’une grande rigueur afin de garantir la qualité des voitures mises en vente. Au niveau de la marque, vous avez l’embarras du choix, pour ne citer que BMW, Volkswagen, Audi, Porsche, etc. Pour l’acquisition de votre auto en Allemagne, vous avez trois possibilités.

Vous pouvez effectuer un achat auprès d’un particulier. Les tractations se passent souvent en ligne sur des plateformes de vente de véhicules d’occasion allemands. Vous n’avez toutefois aucune garantie sur la qualité de votre nouveau véhicule. Vous pouvez également passer par un concessionnaire. Cette fois, vous avez l’assurance de la fiabilité concernant l’état de l’automobile mise en vente. Vous serez cependant en charge de toutes les démarches relatives à son importation. La dernière alternative consiste à faire appel aux services d’un mandataire auto. Vous aurez une voiture en très bon état de marche. Il se chargera de toutes les étapes administratives. Il ramènera de plus votre auto en France, sur le lieu de rendez-vous fixé au préalable. Nous vous conseillons cette option.

mandataire auto Allemagne

Quelles précautions prendre avant d’acheter et d’importer une voiture d’Allemagne ?

Lorsque vous achetez une auto dans un autre pays, vous n’êtes pas à l’abri des individus malintentionnés. Nous vous livrons quelques conseils pour vous éviter une éventuelle déconvenue et importer une voiture d’Allemagne en toute sérénité. Le vendeur se trouve dans l’obligation de vous fournir les papiers suivants :

  • une facture indiquant le mois et l’année de la première mise en vente, le kilométrage, le prix TTC, la date limite de livraison et le financement,
  • un contrôle technique datant de moins de 6 mois,
  • l’ancien certificat d’immatriculation du véhicule.

Vérifiez bien son carnet d’entretien. Il contient tout l’historique de l’auto depuis sa première mise en circulation. En ce qui concerne l’aspect technique, nous vous recommandons de faire appel à un spécialiste. Ce dernier effectuera une expertise pour estimer l’état de la voiture en question. Vous aurez aussi l’assurance que les papiers sont conformes. Il vous guidera en outre sur toutes les démarches à suivre après l’acquisition de votre bien. Le moyen le plus sûr est de passer par un mandataire auto ou un concessionnaire automobile. Les voitures qu’ils proposent font l’objet d’un entretien rigoureux et disposent d’un carnet d’entretien. Certains offrent même une garantie et un suivi d’entretien.