Comment fonctionne un turbocompresseur ?

Comment fonctionne un turbocompresseur ?

Le turbocompresseur est l’un des trois principaux systèmes connus de suralimentation. Il est souvent utilisé sur les moteurs à combustion et explosion qui sont destinés à augmenter la puissance volumique. Il est encore appelé compresseur centrifuge. Il contribue à l’augmentation de la pression du mélange air/carburant dans le but de remplir au mieux les cylindres. Plusieurs personnes ne savent pas encore de nos jours comment fonctionne ce système. Comment fonctionne donc un turbocompresseur ? La suite du présent article vous explique tout.

Les composants du turbocompresseur

Le turbocompresseur est composé de trois parties. On distingue sur le turbocompresseur un axe, des carters et un circuit de régulation. L’axe du turbocompresseur est encore appelé « arbre ». Il relie la roue compresseur à la roue-turbine afin de former un groupe tournant. En ce qui concerne les carters, il faut noter qu’ils sont au total trois. Le premier carter constitue pour l’axe un support. Le second carter a encore pour nom carter turbine. La turbine est en effet entourée par ce second carter. Le troisième carter est encore appelé carter compresseur. Ce carter est situé sur le compresseur. Il convient de souligner que le carter turbine et le carter compresseur donnent à eux deux un gaz sous une forme spiralée.

A découvrir également : Comment comprendre les plaques d'immatriculation ?

Enfin, le dernier composant du turbocompresseur est son circuit de régulation. Ce circuit existe pour gérer le boost. Si on a affaire à un turbocompresseur basique, le circuit de régulation est connu sous l’appellation de Wastegate.

Le fonctionnement du turbocompresseur

Rappelons avant tout que le turbocompresseur a un axe qui permet de joindre la turbine à un compresseur. Sur le site turbo moteur, vous verrez dans les moindres détails comment le turbocompresseur fonctionne. Pour son démarrage, la turbine exploite donc de façon partielle l’énergie qui sort de l’échappement. En effet, les gaz d’échappement permettent à la turbine de tourner et dans le même temps de démarrer le compresseur. Quand le compresseur accueille l’air ambiant, il jette cet air dans le circuit d’admission. Cet air est donc régulé par la soupape de décharge. Après, il va connaitre un refroidissement grâce à l’échangeur. Cette manière de fonctionner est surtout spécifique à un type de turbocompresseur. Il s’agit du turbocompresseur basique.

A lire également : Comment réussir l’achat de sa voiture d’occasion à Marseille ?

Si nous prenons un autre type de turbocompresseur, le modèle à géométrie variable, les manières de fonctionner ne sont pas les mêmes. Il faut tout d’abord noter ici que ce modèle de turbocompresseur est récent. Le modèle à géométrie variable ne participe pas à l’augmentation du « Lag ». Il faut aussi souligner que s’il y a un temps mort avant le démarrage du turbocompresseur, ce « Lag » en est la principale cause. Dans certaines situations, vous devez savoir que votre turbocompresseur aura du mal à fonctionner. Son fonctionnement prendra un coup. En effet, si l’arbre de la turbine prend un coup, le turbocompresseur ne pourra pas bien fonctionner. De même, lorsque les gaz qui sortent de l’échappement ne sortent pas avec une forte température, le turbocompresseur aura également de mal à bien fonctionner. C’est pour ces raisons que vous devez en tout temps être sûr que le moteur du turbocompresseur est bien chauffé avant de commencer à l’utiliser.