Vignette Crit’air : est-il possible de rouler lors d’un pic de pollution ?

Vignette Crit’air : est-il possible de rouler lors d’un pic de pollution ?

La pollution atmosphérique dans les grandes villes constitue un véritable danger pour la santé publique. De nombreuses agglomérations ont décidé d’appliquer le dispositif Crit’air afin de faire baisser les émissions de gaz à effet de serre des véhicules qui circulent sur la voie publique.

Qu’est-ce que la vignette Crit’air ?

La vignette Crit’air est un certificat qui détermine le niveau de pollution qu’émet un véhicule. Cette pastille n’est pas obligatoire en Belgique par exemple, mais elle est obligatoire sur tout véhicule qui circule sur le territoire français. Elle concerne les Zones à Faibles Emissions.

A découvrir également : 5 bonnes raisons d'acheter sa voiture chez un mandataire automobile

À noter que le dispositif Crit’air se divise en 6 classes, allant de la vignette anti-pollution Crit’air représentée par une pastille verte et blanche attribuée aux véhicules électriques ou fonctionnant à l’hydrogène, à la vignette Crit’air 5 dont la pastille est grise destinée aux véhicules à moteur diesel répondant aux normes Euro 2. Les véhicules sans vignettes sont ceux qui ont été immatriculés avant le 31 décembre 1996, par ailleurs, il est important d’en savoir plus sur l’eco-vignette pour vous informer sur la possibilité ou non de rouler lors des pics de pollution dans votre ville.

vignette Crit'air

A lire en complément : Quand avez-vous besoin d’une assurance auto temporaire ?

La pastille Crit’air, non obligatoire en Belgique

En Belgique, les Low Émission Zone ont été instaurées pour plusieurs villes, parmi lesquelles Bruxelles et Anvers. Comme en France, les véhicules diesel sans Euro à Euro2 ne sont pas autorisés à circuler, de même que les véhicules essence. À rappeler que la vignette Crit’air, bien que n’étant pas obligatoire, est incitative en Belgique. Cependant, si des véhicules belges roulent à Paris, Grenoble, ou encore Lyon ou Lille, ils sont tenus d’avoir la vignette Crit’Air.

Est-il possible de circuler durant les pics de pollutions en France ?

Nous nous posons la question de savoir s’il est possible de circuler dans certaines villes lors des pics de pollution. Il faut savoir que depuis le 1er juin 2021 aucun véhicule doté de la pastille Crit’air 4 ne peut circuler dans le Grand Paris et tout autour de l’autoroute A 86, cinq jours sur sept par semaine de 8 à 20 heures. Pour l’heure, aucune sanction n’est encore appliquée, mais la réglementation va se renforcer progressivement.

Des mesures de restriction peuvent être prises par les préfectures en cas de pics de pollution, telles que la réduction des vitesses maximales ou encore en mettant en place une circulation différenciée. Le principe est simple, les véhicules dotés des vignettes signalant le niveau de pollution le plus élevé ne pourront pas prendre la route.

En France, le site officiel ecologie.gouv.fr/certificats-qualite-lair-critair vous donne toutes les informations concernant le niveau de pollution dans votre commune. Vous y aurez également les détails sur les restrictions et les horaires auxquels votre véhicule peut circuler.

Dans la plupart des localités, les véhicules motorisés sans vignette et ceux qui appartiennent à la catégorie Crit’air 4 et 5 ont interdiction de circuler, et ce, même quand les pics de pollution ne sont pas atteints, pendant une période bien déterminée, ce qui n’est pas le cas dans les zones de circulation restreinte où les interdictions sont permanentes. Cependant, des dérogations peuvent être accordées aux véhicules prioritaires.

À lire : Comment protéger sa voiture de la grêle ?