L’influence de la température sur l’efficacité du moteur ?

L’influence de la température sur l’efficacité du moteur ?

Dans le domaine de l’automobile, il est toujours important d’évaluer la température du moteur. C’est un facteur qui a une forte influence sur l’engin. En réalité, une température trop élevée entraîne la surchauffe du moteur et lorsqu’elle est en baisse, il y a perte de puissance.

Inversement, lorsque la température est trop basse, le moteur n’est pas assez chaud, et donc ne fonctionne pas bien. Voici l’influence de la température sur l’efficacité du moteur.

Lire également : Mercedes, toujours au top des meilleures marques

Quel est le rapport entre la température et le moteur ?

La température et le moteur sont liés en ce sens que le moteur ne peut fonctionner sans un certain nombre de degrés de chaleur. Autrement dit, sans une bonne température, le moteur ne marche pas et cela peut avoir des conséquences sur ce dernier. Suivez ce lien pour voir l’importance de la température sur l’efficacité du moteur.

Un moteur fonctionne bien lorsque sa température atteint son chauffage moyen. La température doit donc respecter un certain degré pour le bon fonctionnement du moteur.

A découvrir également : Installation d’une borne de recharge électrique en appartement : comment ça marche ?

Comment la température influe sur l’efficacité du moteur ?

Un moteur chaud est un moteur qui marche normalement, et ce, grâce à la chaleur qui l’alimente. La température a une influence sur le moteur. Si la chaleur n’est pas assez élevée, il est impossible que le moteur soit efficace. Lorsqu’elle est trop élevée par contre, elle conduit à la détérioration de ce dernier. Pour un fonctionnement optimal du moteur, la température peut osciller entre 90 et 100°. Lorsqu’elle dépasse ces seuils, certains composants du moteur commencent à subir des dommages.

de la température sur l’efficacité du moteur

À ce stade, le moteur risque de surchauffer et cela conduit probablement à une casse prématurée de ce dernier. Cette surchauffe a également des conséquences sur le joint de culasse qui se retrouve endommagé. La température influence donc énormément l’efficacité du moteur. C’est elle qui détermine le bon fonctionnement du moteur. Le thermomètre étant un instrument de mesure de la température, il peut notamment vous aider à vérifier le niveau de surchauffe du moteur.

La surchauffe du moteur est généralement due à une défaillance du circuit de refroidissement. Une fuite de liquide de refroidissement est souvent un signe que le joint n’est plus étanche. Il faudra arrêter le moteur pour revenir à la bonne température qui varie entre 75 et 95°. Le bon fonctionnement du moteur a donc un lien étroit avec le degré de la température.

Quels sont les comportements à adopter pour prévenir la surchauffe du moteur ?

Pour prévenir la surchauffe d’un moteur, plusieurs mécanismes sont mis en place. Il s’agit du radiateur de chauffage pour gérer la température, le calorstat pour contrôler la circulation du liquide de refroidissement, le ventilateur, etc. Tous ces éléments composent le système de refroidissement. Pensés pour assurer le bon fonctionnement du moteur, ils ne sont toutefois pas infaillibles.

Pour pallier la défaillance du système de refroidissement, il est important d’adopter certains comportements. Un entretien régulier est également recommandé pour diminuer le risque de surchauffe du moteur. Chaque cinq semaines, pensez à contrôler le niveau de refroidissement et à vidanger les fluides. Vous offrirez ainsi à votre moteur des conditions favorables pour fonctionner avec efficacité.