Voiture de collection : les critères pour bien vendre

Voiture de collection : les critères pour bien vendre

Vendre sa voiture de collection n’est pas une mince affaire. Pour réussir la vente, il faut obéir à quelques règles. Bien que la demande soit présente pour ce genre de voitures, l’offre doit être bien faite pour inspirer confiance et pour que la vente soit efficiente. Quels sont donc les critères pour bien vendre votre voiture de collection ?

Réunir toutes les factures

Pour donner de la crédibilité à la vente de votre voiture de collection, il faut avant tout constituer un dossier pour le véhicule. Dans ce dossier, il doit figurer toutes les factures collectées dans le cadre de l’entretien de la voiture. Si certaines des factures sont égarées, il est nécessaire que vous retourniez auprès des professionnels pour obtenir des duplicatas.

A lire en complément : 8 conseils pour acheter une voiture d’occasion

Si, durant une révision de votre voiture de collection, vous avez oublié de faire remplir le carnet d’entretien, c’est le moment de le faire. Et si le garage est informatisé, vous pourrez demander qu’on vous fasse une impression sur un support papier. Il est aussi important d’avoir le double de toutes les clés ou de la « clé master » qui vous permettra de faire une reprogrammation de l’antidémarrage, du code de l’autoradio… N’oubliez pas également d’effectuer un certificat de non gage.

Avoir à disposition le contrôle technique du véhicule

A découvrir également : Le food-truck : un plaisir d’entrepreneur, un délice pour les consommateurs !

Dès que vous décidez de mettre en vente votre véhicule de collection, il faut chercher à disposer de son contrôle technique. Cette pièce permet de mettre les potentiels acheteurs en confiance, parce qu’elle fait office de transparence. C’est une pièce qui vous permet également d’effectuer votre vente au plus tôt.

Le contrôle technique vous exempte (mais pas à 100 %) d’éventuelles pannes qui pourraient empêcher ou retarder la vente. Vu que cette pièce n’est valable que pour six mois, il faut faire attention à ne pas réaliser le contrôle technique trop tôt. Pour en savoir plus sur le contrôle technique, pensez à lire cet article.

Remettre le véhicule de collection en état

Avant de vendre votre véhicule, il est recommandé de réaliser les petites réparations à faible coût. D’ailleurs, la réparation de toutes les petites failles sur votre véhicule permettra de faciliter la vente.

Cabochons de feux, baguettes de protection endommagée… vous pourrez même dénicher certaines pièces dans une casse à quelques euros. Pour ce qui est des petites imperfections sur le véhicule, vous pourrez les réparer dans un petit garage en faisant recours au débosselage sans usage de peinture. En ce qui concerne les lourdes opérations sur le véhicule, vous pourriez ne pas les effectuer. Il faudra plutôt les signaler tout simplement. Par exemple, vous pourriez ne pas changer la courroie de distribution, mais prendre le soin d’en avertir l’acheteur.

Procéder au nettoyage du véhicule

Lors de la vente de votre véhicule, l’intérieur et l’extérieur doivent être parfaitement propres. Ce sera pour les potentiels acquéreurs, le témoignage des soins que vous apportiez au véhicule.

Généralement, on conseille d’investir dans quelques produits de nettoyages spécifique ou de tout simplement faire appel à un service de nettoyage à la main. Cela vous coûterait moyennement 50 euros. N’oubliez pas de désodoriser au besoin en installant dans la voiture un parfum d’ambiance discret. Nettoyez également les mémoires GPS et celles de l’ordinateur à bord.