Le casque moto vintage, une mode ou un art de vivre ?

Le : 04 mars 2019 - 02:14
moto

Le casque de moto vintage : une histoire

Le casque de moto n’a pas été directement obligatoire. La moto a commencé à faire ses premiers ronronnements au début des années 1900. C’est à la suite de plusieurs accidents que la réflexion a été menée. En effet, en 1930, un colonel de l’armée britannique, passionné de moto, a eu un grave accident avec ce moyen de transport, avec plusieurs conséquences, comme le coma.

L’armée britannique s’est penchée sur ce problème pour comprendre comment ce fut possible. Le casque en était à ses balbutiements, puisqu’au début, ce n’était qu’une toile imperméable avec des couvre-oreilles qui étaient en cuir. C’était surtout une manière de ne pas avoir les cheveux qui gênent lors de la conduite.

A lire en complément : Carte grise : doit-on forcément se rendre à la préfecture ?

Au début des années 1950, la fabrication des casques a été améliorée. Celle-ci voit l’apparition de l’acier. Ces coquilles s’affirment, et s’affinent (parce qu’elles étaient lourdes au début !). Petit à petit, de gros progrès ont vu le jour.

Le tout premier casque a été créé par Bell. C’est une marque qui possède un solide savoir-faire aujourd’hui. Elle est disponible sur www.classicride.fr pour trouver de nombreux casques de moto conçus par eux.

A voir aussi : Essai de la Renault Latitude 2010

Aujourd’hui, les casques de moto sont disponibles sous plusieurs formes :

  • Le casque jet : c’est un casque qui va protéger uniquement la tête. Le but est d’avoir une protection au niveau du crâne.
  • Le casque intégral : toute la partie de la tête est couverte. C’est un casque jet avec une mentonnière. Il va y avoir la possibilité de verrouiller le casque. C’est actuellement la meilleure protection. C’est le casque le plus utilisé, notamment dans les courses de moto.
  • Le casque modulable : c’est le casque intégral avec une mentonnière qui s’enlève. Ainsi, il ressemble à un casque jet.
  • Le casque cross : c’est un élément très spécifique et entièrement dédié à la pratique de la moto cross, où la sécurité est régulièrement mise en danger.
  • Le casque trail : c’est un excellent compromis pour les personnes qui pratiquent la moto sur divers sentiers (chemins et routes).

Le casque est indispensable à la pratique en toute sécurité de la moto. En 2018, on voit de plus en plus de personnes porter des casques anciens. La mode vintage est de retour, mais pour cela, il faut comprendre l’histoire du casque.

Et la réglementation ?

Le casque de moto subit une réglementation particulièrement stricte. Le casque est composé de multiples éléments. Ceux-ci sont analysés pour s’assurer qu’ils vont bien résister à certains degrés d’impact.

Les normes sont précises, et le Royaume-Uni est le pays qui possède la norme la plus sévère. Le possesseur d’un casque de moto doit s’assurer que son casque a validé avec succès la réglementation anglaise.

Pour en savoir plus, le site motoservices.com est là pour apporter des informations complémentaires.

Le casque possède tous les éléments indispensables pour s’assurer que la réglementation est bien respectée. En France, nous recommandons d’investir dans des casques qui respectent la norme ECE 22.05. Celle-ci est rassurante, et beaucoup de casques l’ont passée. Cela prouve bien que la majorité des casques en circulation sont bien étudiés et sécurisés. Mais ce n’est qu’une majorité…

Le casque vintage est sécurisé. Aujourd’hui, nous parlerons plus d’une mode que d’un art de vivre, parce que le vintage s’apparente davantage à une mode.

 

A propos

Hello. Je m’appelle Samuel, je suis responsable d’une concession automobile à Rennes. Je suis bien entendu un grand passionné de voiture. Je partage donc ici avec vous quelques actus.

 

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Merci!