Le cotransportage et ses avantages pour la livraison de colis entre particuliers

Le cotransportage et ses avantages pour la livraison de colis entre particuliers

Après le covoiturage et le partage de places de stationnement, dont les avantages ne sont plus à démontrer, le cotransportage de colis est apparu. Bien qu’il s’agisse d’une option rentable et pratique, elle est encore largement négligée par la population générale. Qu’est-ce que le cotransportage exactement ? Quels sont ses avantages et comment fonctionne-t-il ? Cet article apportera des réponses à toutes vos questions.

Qu’est-ce que le cotransportage de colis ?

Tout d’abord, le cotransportage désigne le partage de l’espace d’un véhicule afin de transporter un ou plusieurs types de marchandises. Il permet au transporteur d’utiliser pleinement sa capacité disponible à la demande directe de l’expéditeur. C’est la promesse pour les particuliers de payer moins cher, sans intermédiaire, et de bénéficier d’un transport fiable, rapide et sécurisé pour la livraison à domicile !

A découvrir également : Quels sont les différents types de balises routières ?

Le cotransportage permet de transporter des objets en utilisant l’espace libre des camions, camionnettes, véhicules utilitaires et voitures particulières. Il s’agit d’une option économique tant pour le voyageur que pour l’expéditeur.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Si l’appellation « livraison de colis » semble désuète, le principe est bien compris et est employé depuis longtemps. Il est comparable au principe du covoiturage. L’objectif est le même pour les deux concepts, à une exception près. Le covoiturage concerne les personnes, tandis que le cotransportage de colis concerne les produits. Ce dernier est très utile, car il permet aux individus de se mettre en relation et donc de s’entraider à moindre coût !

A lire aussi : Prix licence taxi Paris : coût et démarches pour devenir chauffeur

En fait, le transporteur et l’expéditeur communiquent directement par le biais d’une plateforme et trouvent un arrangement pour l’expédition. Il est donc préférable de passer par un intermédiaire de confiance.

De plus, les plateformes peuvent mettre en relation des personnes du monde entier via internet pour simplifier les transactions et identifier les voyageurs et les expéditeurs. Dans la plupart des pays, les particuliers peuvent faire appel à divers spécialistes qui fournissent ces services de livraison. Ces services sont toutefois assez coûteux et les délais de livraison peuvent être longs.

Qui devrait faire appel aux services de livraison de colis ?

Que vous soyez un voyageur fréquent ou occasionnel ou que vous soyez préoccupé par la livraison de colis, le cotransportage est fait pour vous. En tant que voyageur, vous pouvez transporter des colis et ainsi rentabiliser votre voyage. Il vous suffit d’enregistrer vos zones de livraison, c’est-à-dire les villes que vous allez visiter dans un avenir proche, indépendamment de votre lieu de départ et d’arrivée.

C’est tout aussi simple si vous êtes un expéditeur à la recherche d’une option peu coûteuse pour acheminer une cargaison. Vous déposez votre annonce en décrivant les contacts et adresses de collecte et de livraison, une description du colis à livrer (dimensions, poids, date de livraison souhaitée), et la rémunération accordée au voyageur chargé de l’acheminement.

Une fois votre demande de livraison publiée en ligne, vous pouvez soit la proposer aux voyageurs susceptibles d’effectuer le trajet, soit attendre qu’ils vous contactent. Si vous êtes le destinataire du colis, vous pouvez également utiliser ce système pour déposer une demande de livraison. Même la livraison d’un produit volumineux est possible avec cette approche.

Quels sont les avantages du cotransportage ?

Le cotransportage présente de nombreux avantages tant pour le transporteur que pour l’expéditeur. Le premier avantage est qu’il permet de réduire les frais de transport par rapport aux circuits traditionnels. Le deuxième point à mentionner est le service individualisé de l’enlèvement à la livraison. L’exemple le plus évident est le partage des frais de billetterie et d’essence, entre autres.