Le fonctionnement des camions frigorifiques : tout ce que vous devez savoir.

Le fonctionnement des camions frigorifiques : tout ce que vous devez savoir.

Dans le monde des véhicules de transport de biens et de marchandises, certains produits demandent un traitement tout particulier quant à leur transport. Ces produits périssables, souvent alimentaires, ont alors besoin d’un véhicule frigorifique. C’est dans cette optique de maintien de la chaîne du froid que ces camions ont été pensés en tant que moyen de transport adapté aux besoins donnés. Voyons donc quel est le fonctionnement de ce véhicule de transport frigorifique et comment il assure le bon contrôle du froid.

Qu’est-ce qu’un camion frigorifique ?

Lorsque vous voyez un camion frigorifique à l’arrêt, vous voyez un véhicule de transport qui peut sembler tout à fait ordinaire : un habitacle pour le chauffeur et une remorque de bonne taille à l’arrière, parfois marqué de logos et de dessins selon l’appartenance à une marque. Conditionné pour un fonctionnement frigorifique optimal, ce camion de transport est prévu pour pouvoir assurer le bon maintien de la chaîne du froid.

A lire également : Pourquoi se doter d’un système de gestion de flotte ?

On l’appréciera tout particulièrement pour le transport de denrées alimentaires ou de produits pharmaceutiques et médicaux qui nécessitent de rester dans un état réfrigéré. L’arrière du camion va, en effet, disposer d’un système d’alimentation qui conservera une température basse tout au long du trajet, et ce, même à l’arrêt. Ce système est pensé pour qu’aucun des produits périssables ne soit dégradé par la montée en température dans le véhicule.

La technologie derrière le fonctionnement du véhicule frigorifique

Vous expliquer le fonctionnement d’un véhicule frigorifique reviendrait à vous expliquer, en prenant beaucoup de raccourcis, le fonctionnement d’un réfrigérateur. L’arrière du camion fonctionne, en effet, à la manière d’un contenant réfrigérant dont la température, une fois fermée, ne doit pas varier pour conserver les produits en bon état sous le froid.

A lire en complément : Prix changement crémaillère de direction : coût et facteurs clés

L’arrière du véhicule va suivre plusieurs principes simples et notamment celui de la cellule isotherme, c’est-à-dire un arrière de véhicule qui est conçu avec des matériaux tels que les produits transportés sont protégés de la température extérieure. L’autre aspect d’un véhicule frigorifique tient dans sa production de froid qui est généré depuis une cellule qui fait partie intégrante de la carrosserie. Le groupe frigorigène peut être lancé et à température en une heure et demie.

Le froid est généré à partir d’une batterie ou d’un groupe électrogène qui peut être alimenté par le moteur du véhicule de transport. L’arrière peut se délimiter en plusieurs zones de réfrigération selon les modèles, offrant ainsi une plus grande pluralité des services.

Le fonctionnement des camions frigorifiques : tout ce que vous devez savoir

Tout ce que vous devez savoir sur les véhicules frigorifiques

Il existe deux grandes fonctions mises en avant par le véhicule frigorifique, notamment le thermostat et la circulation de l’air par conditionnement. Le fonctionnement de ces deux équipements typiques des camions frigorifiques vise à donner aux produits une température adéquate, et ce, peu importe où ils se trouvent dans le camion.

Le rôle du thermostat

Pour un véhicule frigorifique, le thermostat sert à réguler la température interne de la cellule réfrigérée afin de permettre aux produits d’être à la bonne température pour suivre la chaîne du froid. Le thermostat sera particulièrement important pour la bonne gestion de l’énergie distribuée par le groupe électrogène, ce qui lui vaut parfois d’être équipé d’un cadran.​​ Il agit en tant que comparateur entre la température qui est requise et la température contrôlée par le groupe électrogène.

Indispensable élément : la circulation de l’air

L’intérieur du camion va vous servir à garder vos produits périssables à température sans briser la chaîne du froid. Or, pour ce faire, le camion doit être équipé d’une bonne circulation de l’air pour la réfrigération de l’intérieur. L’air chaud sera aspiré et relâché à l’extérieur du camion, ne laissant que le frais à l’intérieur et limitant les surplus de consommation d’énergie dû aux différences de températures.

On considère que la température maximale d’un véhicule frigorifique doit être de 12 degrés Celsius pour que les produits à l’intérieur soient gardés dans les meilleures conditions, avec une température minimale de – 20 degrés.