Zoom sur la fameuse 2CV

Zoom sur la fameuse 2CV

Voiture particulièrement appréciée par les amateurs de collection, la 2CV est aussi appelée avec affection la deuche ou encore la deudeuche. Cette voiture est indémodable et traverse les temps. Plusieurs personnes choisissent de restaurer la 2CV pour profiter des plaisirs de conduire une voiture d’époque.

L’histoire de la 2CV

La 2CV a vu le jour en 1935 au cours d’une réunion d’un conseil d’administration que Pierre Jules Boulanger, surnommé PJB a présidé. La deudeuche a été conçue pour être pratique et facile à entretenir. En effet, partout sur cette voiture, les vis utilisées sont identiques. Le moteur de cette voiture est facile à mettre en place étant donné que 4 vis suffisent pour le tenir en place. C’est la même chose pour la carrosserie, qui, elle est en tôle.

Lire également : 4 astuces pour garantir un bon entretien de votre voiture

Les fabricants de la 2CV ont pensé à tout, ils ont favorisé la longévité au détriment de la performance afin de garantir la durabilité. De manière technique, les solutions sont simples, mais efficaces. En effet, pour la création de la deudeuche, PJB ou Pierre Jules Boulanger a voulu concevoir une voiture bon marché que tout le monde peut s’offrir, mais qui présente néanmoins un confort tout en pouvant transporter un grand nombre de personnes avec bagages et surtout qui peut être conduite sur tous les types de terrain.

Réparation et restauration d’une 2CV

Plusieurs personnes réalisent la réparation ou la restauration de la deudeuche. En effet, c’est un passe-temps prenant et passionnant. Cependant, il est nécessaire d’appréhender les bases pour pouvoir se livrer à une activité aussi compliquée. Il faut savoir que les techniques de protection anticorrosion n’existaient pas encore quand les 2CV ont été fabriqués. De ce fait, plusieurs dégâts peuvent être constatés après une utilisation prolongée de la deudeuche.

A voir aussi : Location de voiture de sport : comment choisir sa voiture de rêve ?

Par conséquent, il faut toujours commencer par démonter la deudeuche pour pouvoir la restaurer. Étant donné la complexité de cette démarche, il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel ou le cas échéant disposer des pièces nécessaires, voir plus sur le site du MCC. Pendant le démontage de votre 2CV, vous devez contrôler le plancher et le soubassement. Il faut aussi enlever le tapis de sol pour vous permettre de bien contrôler le plancher du coffre ainsi que le châssis. Il faut également examiner l’état des éléments mécaniques, électriques et hydrauliques.

Démonter le châssis de la deudeuche

Le châssis est une des pièces les plus importantes d’une 2CV. Dans le but d’examiner son état, il vous faut vous munir d’un tournevis. Vous devez démonter ensuite d’autres éléments de la voiture pour vous permettre de mener à bien votre restauration. Une fois que vous avez tout démonté, vous pouvez vous servir d’un karcher pour bien nettoyer votre voiture.

Lors du nettoyage, vous pourriez remarquer la présence de blaxon qui peut être facilement retiré en le chauffant avec un décapeur thermique. Il est fortement recommandé de se munir d’un masque de protection pour se protéger contre les gaz toxiques auxquels vous pourriez être exposé.

Réparation des imperfections de la 2CV

De manière générale, la deudeuche est constituée de plusieurs imperfections ou bosses sur sa carrosserie. Vous pourriez par exemple remarquer des ailes bossues ou des montants pliés. Vous devez disposer de connaissances développées en soudure et en mécanique pour réparer ces éléments. Lorsque vous tombez sur des éléments que vous jugez hors de votre zone de compétence, il est nécessaire de recourir aux services d’un professionnel. Le recours de ce dernier pourra vous rendre la restauration de votre deudeuche plus facile à réaliser. En outre, vous pouvez procéder simplement au remplacement des pièces imparfaites avec les nouvelles pièces que vous avez acheté.

Installation de la coque de la 2CV

Après que vous ayez retiré toutes les parties vétustes de la 2CV, vous pouvez procéder à la pose de la coque. Afin de mener à bien cette étape de la restauration, il est nécessaire de disposer de notions de soudure. Il est en effet nécessaire de souder les renforts afin que l’installation du châssis soit solide. Afin de vous permettre dans les conditions optimales, il faut au préalable entreposer le moteur de la voiture. De cette manière, vous pourrez retoucher la carrosserie pour que cette dernière soit plus solide.

Les travaux de finition de la 2CV

En termes de restauration de voiture, la finition est une étape clé. En effet, les travaux de finition sont ceux qui permettent de mettre la voiture en valeur et la personnaliser. Pour que votre deudeuche puisse se démarquer, prêter une attention particulière à la sellerie et aux rétroviseurs. Pour le reste, vous devez prendre vos goûts en considération, notamment pour les couleurs et les textures.