5 clés pour une conduite sûre en moto

5 clés pour une conduite sûre en moto

La moto se présente comme un excellent véhicule pour se frayer un chemin dans les embouteillages en ville et longer les paisibles routes de campagne. Elle est parfaite pour les aventuriers et les romantiques qui apprécient les caresses du vent, la chaleur du soleil ou encore la fraîcheur de la bruine. Avant de prendre le guidon d’un deux-roues et de l’engager sur la voie publique, quelques règles sont toutefois à respecter. Découvrez les 5 clés pour avoir une conduite sûre à moto.

Souscrivez une assurance moto

La moto étant un véhicule terrestre à moteur, elle est concernée par l’obligation d’assurance que stipule le Code des assurances. La souscription d’un contrat d’assurance moto s’impose donc à vous si vous devenez propriétaire de ce type de véhicule. C’est l’une des premières mesures auxquelles penser pour piloter sereinement votre deux-roues. La souscription d’une assurance moto vous donne la possibilité de profiter d’une prise en charge en cas de sinistre et d’être dans la légalité. La protection dont vous bénéficierez sera évidemment fonction des garanties de votre contrat. Notons que la loi oblige les conducteurs à souscrire une assurance moto offrant au moins la garantie Responsabilité civile. Vous pouvez alors opter pour cette formule d’assurance qui est la moins coûteuse qui soit.

A lire en complément : L'équipement indispensable pour la pratique de la moto cross

Notez cependant que seuls les dommages causés à autrui sont couverts. La protection ne s’étend pas aux dégâts matériels ni aux blessures de l’assuré suite à un accident. Pour bénéficier d’une couverture optimale, il vous faut choisir une formule qui offre un certain nombre de garanties. Pour assurer une moto 125 cc par exemple, pensez à comparer les offres disponibles grâce à un comparateur d’assurances moto en ligne. Vous pouvez en effet trouver une offre qui correspond à vos besoins et à votre budget. Bien des assureurs proposent des garanties optionnelles comme les garanties incendie, prêt du guidon, etc. Vous avez ainsi la possibilité d’élargir la couverture de votre assurance moto selon vos habitudes de conduite.

comparer assurance moto

A voir aussi : Motard : choisissez le bon tour de cou

Équipez-vous des éléments de protection nécessaires

La sécurité est une priorité pour tout usager de la route. Pour une conduite sûre à moto, il vous faut porter des équipements spécifiques. Parmi ceux-ci, certains sont obligatoires et d’autres fortement recommandés. Avant de monter sur un deux-roues, pensez principalement à porter un casque homologué. Cela signifie que ce dernier doit être conforme à la norme européenne E22. Le port d’un casque homologué est une obligation imposée par le Code de la route aux motocyclistes. Cette précaution aide à prévenir ou à limiter les traumatismes crâniens en cas de collision et de chute. Les gants doivent aussi être portés obligatoirement pour conduire une moto.

Assurant la protection des mains lors de glissades sur les sols durs, ces accessoires doivent avoir la certification CE/EPI ou EN 13 594. Il est aussi obligatoire pour un motocycliste d’avoir en tout temps un gilet de haute visibilité dans le top-case de son engin. Cette pièce vestimentaire est à porter en cas de stationnement en bordure d’une voie pour cause d’accident ou de panne. Le port d’un blouson, de chaussures, d’un tour de cou de moto, de protections des genoux, du dos et des épaules ne sont pas obligatoires, mais ces équipements de moto sont d’une utilité capitale pour une conduite sereine en deux-roues. Chacun de ces éléments est soumis à des normes internationales de qualité. Renseignez-vous à ce propos sur les pages web traitant de la sécurité à moto.

Entretenez rigoureusement votre moto

L’entretien est l’une des clés pour une conduite de moto sécurisée. Cela vous permet en outre de profiter de votre véhicule pendant une longue période. En prenant soin rigoureusement de votre moto, vous lui éviterez les grosses pannes dont les réparations se révèlent souvent onéreuses. L’entretien passe par l’observation et la vérification régulière de certains composants de l’engin. Considéré comme le cœur d’une moto, le moteur doit être tout le temps dans un excellent état. Pour vous en assurer, changez l’huile à moteur dès qu’il le faut. Les mécaniciens conseillent de le faire tous les 5 000 km environ.

Le filtre à huile quant à lui doit être renouvelé tous les 10 000 km. Par précaution, avant de parcourir 5 000 km avec une huile, vous pouvez toutefois contrôler son état. Si la marque de l’huile sur la jauge se trouve en dessous du repère minimal, il vous faudra en ajouter. Si la couleur de l’huile sur la jauge est foncée, le renouvellement doit être nécessaire. Ces vérifications s’imposent si vous constatez que le moteur produit un bruit inhabituel ou que le pot d’échappement émet d’épaisses fumées. Veillez aussi à vérifier régulièrement le niveau du liquide de frein. Après avoir roulé avec votre moto sur un sol boueux, nettoyez la chaîne. Ce nettoyage doit aussi se faire de temps à autre, même si vous ne pratiquez que les voies bitumées et pavées.

souscrire assurance moto

Choisissez le bon deux-roues pour débuter

Vous faites vos premiers pas dans la conduite de moto et souhaitez certainement acquérir votre premier véhicule. Il vous faudra alors en choisir un qui correspond à votre niveau. Tenez notamment compte du permis que vous avez obtenu et qui vous rend apte à conduire une catégorie de deux-roues donnée. Signalons que depuis 2016, le permis A2 est instauré et offre un large éventail de possibilités. Cela confère aux titulaires l’autorisation de piloter tout type de moto, particulièrement celles d’une puissance de 35 kW ou 47,5 cv au maximum et celles d’un rapport puissance/poids inférieur à 0,2 kW/kg.

La diversité des modèles de motos est à prendre en compte. Pour vos débuts, choisissez une moto proportionnelle à votre taille. Faisons remarquer que la majorité des modèles est conçue pour les personnes ayant une taille d’au moins 1,70 m. Si vous n’atteignez pas cette hauteur, optez pour une moto dont la selle est assez basse et la largeur réduite.

Achat de moto d’occasion : effectuez une inspection minutieuse

Pour des raisons d’économie, vous pouvez décider d’acheter une moto d’occasion. Dans ce cas, vous devez inspecter le véhicule avec attention pour éviter les mauvaises surprises lors de la conduite. Au-delà de l’aspect extérieur du deux-roues, intéressez-vous à l’état du moteur. Commencez par le scruter attentivement en vue de repérer d’éventuels signes de dysfonctionnement. Veuillez éviter les motos dont le moteur fait suinter du fluide ou comporte des impacts et marques prononcés. Après le contrôle visuel, procédez à l’inspection pratique du moteur en le démarrant à froid.

Un moteur en bon état n’émet pas de bruit et ne subit pas de calages fréquents. Lors de l’essai de la moto, faites attention au comportement de l’embrayage. Ce dernier doit tracter à fond lorsque le moteur connaît des montées de tours. Il ne doit pas produire des ferraillements au point mort. De la boîte de vitesse aux amortisseurs en passant par les pièces d’usure, d’autres éléments de la moto sont à inspecter. Si vous ignorez comment vous y prendre, faites-vous accompagner par un professionnel de la mécanique.