Moto GP – Le GP d’Indonésie est plus qu’indécis, à l’image de la saison

Moto GP – Le GP d’Indonésie est plus qu’indécis, à l’image de la saison

Ce week-end, le grand prix d’Indonésie s’annonce dantesque. Alors que les pilotes de Moto GP ont lancé leur saison la semaine passée au Qatar, ce déplacement en Asie pourrait bien être incroyable puisque les conditions météorologiques ainsi que cette piste peu connue du grand public pourraient nous réserver des surprises.

Ça y est, les sports automobiles sont bien de retour sur nos écrans, pour le plus grand bonheur des fans et des passionnés. Alors que la Formule 1 va lancer son année 2022 ce week-end du côté de Bahreïn, la moto GP a déjà débuté depuis une semaine maintenant. Au Qatar, pour la première course, c’est Enea Bastianini qui a fait forte impression en s’imposant devant Brad Binder et Pol Espargaro. Le pilote Ducati a pris le dessus sur tout le monde, et notamment sur les deux pilotes Honda (Espargaro et Marc Marquez). Le champion du Monde en titre, Fabio Quartararo, a vécu une première course bien compliquée puisqu’il a terminé 9ème de la course. Toutefois, El Diablo compte bien retrouver rapidement les sommets et lancer sa dynastie.

A lire en complément : Quels sont les principaux documents à fournir pour l’obtention de sa carte grise ?

Les favoris des bookmakers

Alors que l’issue de la course sera indécise, ce sera une parfaite représentation de la Coupe du Monde, qui s’annonce plus qu’incertaine selon les pronostics y pour parier sur la Motogp avec bwin. En effet, pour le moment, le titre de champion du Monde sera disputé jusqu’au 6 novembre prochain, date de la dernière course. Marc Marquez est pour le moment le favori des bwin avec une cote de 2,50, suivi de près par Francesco Bagnaia (3,90), Fabio Quartararo (6,00) ou encore Enea Bastianini, le vainqueur du premier GP.

Mais ce grand prix d’Indonésie devrait être spectaculaire. En effet, aucun des pilotes inscrits pour cette compétition n’a pu rouler dessus en compétition officielle. Après deux éditions en 1996 et 1997 sur la piste de Sentul, le Grand Prix d’Indonésie fait son retour au calendrier du MotoGP. Cette longue absence est plutôt étonnante puisque l’Indonésie est tout simplement le troisième plus gros marché de la moto dans le monde. Ainsi, le public devrait être au rendez-vous pour ce grand retour, d’autant plus que l’organisme d’Etat chargé du tourisme a sorti la planche à billets pour créer un circuit sur l’Île de Lambok. Le cadre est spectaculaire et les pilotes tourneront donc avec la mer de Bali en arrière-plan même si la météo s’annonce chaotique !

A lire en complément : Quelques astuces pour trouver une assurance moto pas chère

Le retour en Indonésie

Les motards n’arrivent pas dans l’inconnu pour autant. En effet, les écuries ont eu l’occasion de se déplacer ici au mois de février pour pouvoir réaliser les derniers tests de pré-saison afin de tester les bécanes. Mais cette découverte a surtout permis aux Indonésiens de se rendre compte des nombreux problèmes du circuit : les défauts de la piste avec une décomposition qui peut se transformer en poussière boueuse, mais également les cailloux potentiellement dangereux durant la course. Par conséquent, les organisateurs ont accéléré les travaux pour corriger les défauts de la piste et de rendre cette course très intéressante.

Ce week-end, le vainqueur frappera un grand coup tant le GP s’annonce corsée.