Quels sont les différents types de balises routières ?

Quels sont les différents types de balises routières ?

Les balises routières ou balises de signalisation font partie des aménagements routiers qui permettent de guider les conducteurs. Ces installations permettent également de faire passer un message concernant un risque ou un danger aux usagers de la route. Pour être en mesure d’éviter les chocs et les accidents, il faut alors s’informer et comprendre la signification des différents types de balises routières. Pour tout savoir sur les différents types de balises routières, vous êtes invité à lire la suite de cette section.

Les balises d’intersection

Le premier type de balise routière est la balise d’intersection. La balise d’intersection est un élément de couleur blanche qui est entouré d’un cercle rouge et qui permet d’annoncer ou de signaler la présence d’une intersection. Cette balise ne donne en aucun cas le régime de priorité de l’intersection.

A lire aussi : Les avantages apportés à la planète en utilisant un scooter électrique

Les balises j1 et j3 sont généralement utilisées ensemble. La balise j3 est une balise d’intersection qui s’implante souvent loin des agglomérations. D’autre part, sachez que pour déterminer le sens des priorités des intersections, il est recommandé de prêter attention et de repérer les panneaux de signalisation de priorités.

Les balises de virage

Le second type de balise routière est la balise de virage. Il s’agit d’une balise qui est installée dans les zones fréquemment enneigées et qui aide les usagers de la route à identifier les courbes des divers virages pour la plupart très dangereux.

A découvrir également : Déplacements aéroport de Nantes : à quel service VTC se fier ?

Les balises de virage se présentent sous la forme d’un cylindre vertical de couleur blanche qui est coiffée par un capuchon rouge qui a la particularité d’être rétro-réfléchissant. Pour éviter de confondre les balises de virage avec les balises d’intersection, il est important de faire preuve de minutie.

Les balises de guidage

Le troisième type de balise routière est la balise de guidage. Les balises de guidage sont disponibles en plusieurs couleurs (blanche, jaune, verte) et permettent d’avertir et de diriger les conducteurs sur la voie à emprunter. De manière générale, elles sont utilisées pour délimiter les obstacles et les travaux qui peuvent se trouver sur la chaussée. Leur présence permet alors aux usagers de suivre la meilleure voie pour éviter les dangers.

Les balises d’obstacles

Le quatrième type de balise routière est la balise d’obstacle. Une balise d’obstacle se présente sous la forme d’un trapèze à bandes bleues et blanches. Elle permet d’indiquer ou de notifier la présence d’un obstacle qui déborde sur la route. De cette manière, les usagers pourront éviter les chocs ou les accidents. En outre, la balise d’obstacle est un élément qui peut également être implanté pour signaler la présence des passages à niveau.

Les balises de musoir

Le dernier type de balise routière est la balise de musoir. La balise de musoir est utilisée pour guider les automobilistes lorsque la voie se sépare en deux. Sa présence permet de renforcer le marquage au sol et favorise la fluidité du trafic. Pour reconnaître la balise de musoir sur la route, il faut préalablement savoir à quoi elle ressemble. La balise de musoir est de couleur verte et dispose de deux bandes réfléchissantes.