L’assurance auto pour jeunes conducteurs

L’assurance auto pour jeunes conducteurs
Reezocar: site de petites annonces automobiles

Vous venez d’obtenir votre permis de conduire ? Il est donc normal que vous soyez un peu perdu par rapport aux nombreuses offres que les compagnies d’assurances proposent aux jeunes conducteurs. Comment pourrez-vous bien choisir votre garantie ? Et quel est le prix convenable ? Le défi qu’il vous faudra relever tout de suite après le permis va consister à trouver une bonne assurance sans pour autant sacrifier les précieuses garanties qui vous sécurisent dans l’utilisation quotidienne de votre véhicule.

Comment les compagnies d’assurances considèrent-elles le jeune conducteur ?

La notion de jeune conducteur n’est pas clairement définie dans le code des assurances. Toutefois, c’est un statut qu’utilisent les compagnies d’assurances, afin de déterminer le tarif qu’elles proposent aux personnes qui sont à la recherche d’une assurance pour véhicule. Ainsi, un jeune conducteur peut être représenté comme un conducteur qui n’a jamais encore été assuré comme un conducteur principal. Il peut aussi être considéré comme un conducteur qui dispose du permis de conduire depuis moins de trois années. En outre, on peut considérer un jeune conducteur comme une personne qui a perdu son permis de conduire à l’issue d’une annulation.

A lire aussi : Jeune conducteur : comment choisir une bonne assurance auto ?

Les jeunes conducteurs sont une population hétérogène que l’on regroupe selon plusieurs critères. Ce ne sont pas uniquement des personnes qui disposent d’un nouveau permis de conduire. Ainsi, un jeune conducteur n’est pas forcément une personne jeune.

À quelles garanties souscrire en tant que jeune conducteur ?

L’assurance auto est une obligation, que vous soyez un jeune conducteur ou non, dès lors que vous devez conduire. Au nombre des diverses couvertures d’assurance auto auxquelles le jeune conducteur doit souscrire, il y a cette garantie qui reste obligatoire : c’est la responsabilité civile. La garantie de la responsabilité civile vous permet de prendre en charge les dommages causés à un tiers, si la responsabilité d’un accident venait de vous. Toutefois, avec cette formule, vous n’êtes pas couvert vous-même par les dommages qui sont causés à votre véhicule. Si vous souhaitez comparer les assurances pour jeunes conducteurs avant de faire un choix, vous aurez l’occasion de découvrir les différentes formules. D’ailleurs, il en existe trois : l’assurance au tiers, l’assurance intermédiaire et l’assurance tous risques.

A lire aussi : Bonus assurance moto : comment ça marche ?

Il faut dire que chaque compagnie d’assurances est libre d’établir ses tarifs, ainsi que les garanties qu’elle place dans chacune de ses formules. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de procéder à des comparaisons. Ainsi, il ne faut pas oublier que la formule intermédiaire vous permettra de bénéficier de la garantie de responsabilité civile, en plus de plusieurs autres garanties comme la couverture de tous vols, le bris de glace ou encore l’incendie.

Pour ce qui est de l’assurance auto tous risques pour jeune conducteur, elle permet de bénéficier d’une protection intégrale que vous soyez responsable ou non d’un sinistre.

Comment effectuer le choix d’une assurance jeune conducteur ?

Vous vous en doutiez certainement ! L’assurance auto pour jeune conducteur est une couverture beaucoup plus chère que l’assurance du véhicule pour un conducteur expérimenté. En effet, en établissant le coût de l’assurance, la compagnie va tenir compte du risque qui est lié à l’absence d’expérience du jeune conducteur. Il est alors important de prendre le temps d’effectuer non seulement le choix d’une bonne assurance auto, mais aussi d’un bon véhicule.

En matière d’assurance auto, plus votre véhicule est récent et donne une certaine assurance, plus sa protection doit être renforcée. Ainsi, le tarif d’un jeune conducteur durant sa première année, fait pratiquement le double du tarif d’un conducteur doté d’une certaine expérience. D’ailleurs, il est peut-être judicieux d’acheter durant la première année de son permis de conduire, un véhicule qui ne coûte pas trop cher. Vous pourrez comme cela, souscrire à une assurance au tiers, afin de payer moins cher.