Les pièces détachées imprimer en 3D

Les pièces détachées imprimer en 3D

L’industrie automobile a connu une grande révolution depuis la création de l’impression 3D. Cette technologie est de nos jours en plein boom qui promet beaucoup d’économie aux fabricants. Beaucoup de constructeurs auto s’y sont lancés dans l’impression 3D à l’image de la marque allemande Porsche pour faciliter le processus de rénovation de ses modèles anciens. Découvrez dans cet article quelques pièces détachées imprimées en 3D par la marque Porsche.

Exemples de pièces détachées qui sont imprimées en 3D

Pour donner une seconde vie à ses modèles de collection, le constructeur Porsche a décidé de faire recours à l’impression 3D pour façonner des pièces détachées dédiées à ces véhicules. Bien évidemment, ce ne sont pas toutes les pièces détachées, mais uniquement celles qui sont très rares. Une solution qui répond parfaitement aux besoins des propriétaires qui ont du mal à trouver la bonne pièce pour réparer leur véhicule. Selon une étude dirigée par le Centre de Recherche Technique VTT de Finlande et l’Université Aalto, l’impression 3D ou la fabrication additive permet de fabriquer 5 % des pièces détachées des voitures anciennes. Porsche n’est pas d’ailleurs le premier à se lancer dans cette technologie, GRYP, la spécialiste dans la reproduction de pièces détachées de voitures de collection grâce à l’impression 3d Bordeaux ou encore Mercedes-Benz Trucks pour ses camions a investi dans cette technologie depuis bien longtemps. Ces entreprises utilise la technique de l’usinage CNC, une technique moderne qui consiste à fabriquer des objets de forme complexe grâce à des technologiques de pointe en matière d’usinage. Il est clair que la fabrication additive facilite le travail des fabricants de pièces détachées tout en minimisant les coûts de fabrication. Les pièces sont aussi plus légères facilitant ainsi leur transport. Pour la marque Porsche particulièrement, voici quelques exemples de pièces détachées les plus recherchées imprimés en 3D :

A lire également : Quel véhicule utilitaire choisir pour travailler dans les conditions les plus difficiles ?

  • Bouton de boite à gant pour le modèle 911 conçu en ABS Résistant UV
  • Centre de volant pour le modèle 357 conçu en ABS Résistant UV
  • Balancier de réglage transversal de rétroviseur pour le modèle 968
  • Monogramme de coffre pour le modèle 912 conçu en bronze
  • Logo Porsche pour le modèle junior

Porsche Classic affirme que les pièces imprimées en 3D sont de même qualité que celle d’origine et sont soumises à de différents tests identiques à ceux fabriqués traditionnellement avant d’être mis en vente sur le marché. Le constructeur allemand envisage de fabriquer plus de 20 pièces détachées très prochainement. Le seul inconvénient avec la fabrication additive, c’est qu’aujourd’hui les machines n’ont pas encore la capacité et la technologie nécessaire pour fabriquer à des pièces en série ou à grande échelle. Les impressions 3D se font uniquement par pièce et par commande.

Bref, la fabrication additive est devenue indispensable pour le secteur automobile. Elle permet de répondre à plusieurs besoins comme la fabrication de pièces détachées dont les stocks sont épuisés et qui ne sont plus reproduits dans les usines.             

A lire aussi : Permis de conduire : quelles astuces pour réussir votre examen ?