Comment fonctionnent les bougies d’allumage?

Comment fonctionnent les bougies d’allumage?

Pour un meilleur rendement de votre véhicule, toutes les pièces doivent être en bon état et fonctionner normalement. Parmi ces accessoires, les bougies d’allumage interviennent en grande pompe. Celles-ci sont primordiales pour un bon fonctionnement de votre voiture et c’est pour cela qu’il est important de savoir comment elles fonctionnent.

L’utilité des bougies d’allumage

Constituant l’un des éléments indispensables au bon fonctionnement d’un véhicule à essence, la bougie d’allumage présente des caractéristiques particulières. Les bougies d’allumage NGK LPG Laser par exemple sont dotées d’une combustion à puissance optimale. En effet, la bougie d’allumage participe à la bonne marche du moteur. La forte étincelle qu’elle génère provoque la combustion du carburant et du mélange d’air, entraînant du même coup le démarrage du moteur. Cette combustion est reproduite plusieurs fois à un rythme de plus en plus élevé, afin d’assurer la combustion continue du carburant et du mélange d’air. Cette opération favorise instantanément les efforts fournis par la motorisation. Une pléthore de ces accessoires existe, mais les accessoires Line sont parfaits pour les véhicules à gaz.

A découvrir également : Collecteur d’échappement : quel est son rôle dans une voiture?

Si vos bougies sont défectueuses, il est clair que la combustion entre le carburant et l’air sera lente. Cette lenteur entraînera indéniablement les difficultés de démarrage du moteur et donc du véhicule. Également, le moteur sera engraissé du fait de l’écoulement du carburant non brûlé dans le mécanisme d’échappement. Tout ceci occasionne la pollution de l’atmosphère. Il est donc important de maîtriser le mode de fonctionnement des bougies d’allumage et si possible d’effectuer habituellement des visites techniques. Ceci permettra d’éviter non seulement la défectuosité du véhicule, mais aussi la dégradation de l’environnement.

bougies d'allumage

Lire également : Existe-t-il différentes assurances auto tous risques ?

Constitution et mécanisme des bougies d’allumage

En favorisant l’éclatement des étincelles dans la zone de combustion, les bougies d’allumage entrainent le démarrage de la voiture. Celles-ci sont, en effet, constituées de deux électrodes. La première est centrale, car elle forme l’axe de la bougie situé au bout d’une tige métallique. La deuxième, encore appelée électrode de masse, est vissée sur la zone de la culasse. L’électrode centrale est directement liée au courant haute tension, ce qui génère des étincelles produites par les électrodes lors du passage du circuit.

Pour assurer le bon fonctionnement d’un moteur à essence, il faut que la bougie d’allumage produise des étincelles puissantes. Sinon, la quantité de mélange non-brûlé sera rejetée au niveau du système d’échappement, ce qui entraînera des dommages pour le véhicule et l’environnement. Si l’allumage n’est pas optimal, la combustion sera incomplète. Pour ce faire, une bougie d’allumage doit provoquer l’inflammation d’un mélange carburant/air 500 à environ 3 500 tours/minute.

État des bougies et fonctionnement du moteur

Plusieurs états des bougies d’allumage peuvent être envisagés. Selon la condition de cet accessoire, le moteur sera plus ou moins performant.

La bougie normale

Ici, le moteur marche parfaitement. Le fonctionnement des bougies est normal, car l’indicatif thermique que présentent les électrodes est approprié.

La bougie usée

Les électrodes de la bougie sont défectueuses et le fonctionnement de la voiture est lent, ce qui limite les trajectoires à 15 000 km au maximum. Le rendement de la bougie est faible, il est nécessaire de la changer pour améliorer la puissance et économiser du carburant.

La bougie avec des dépôts noirs

Pour le fonctionnement de celle-ci, une quantité importante de carburant est requise. De plus, ces excréments entraînent un mauvais filtrage de l’air et une mauvaise régulation des soupapes d’admission.

La bougie avec des dépôts huileux

L’opacité de la bougie provoque l’ovalisation des cylindres et la segmentation du moteur. Le fonctionnement de la bougie est incorrect, car son système de refroidissement est défectueux. La bougie surchauffe et il est indiqué de la remplacer par une bougie plus froide.