Comment obtenir le Ccpct ?

Comment obtenir le Ccpct ?

Vous voulez savoir comment prendre un taxi ? LegalVision explique tout !

Les conducteurs de VTC ont pris une place considérable dans notre société aujourd’hui. Mais les taxis restent ici et n’ont pas dit leur dernier mot. Il est toujours possible de prendre un taxi .

A lire également : Comment enlever la batterie d'un vélo électrique Nakamura ?

Dans cet article, LegalVision met son expertise juridique à votre service pour vous aider à comprendre tout ce qui concerne ce sujet. Voici un résumé des points clés à retenir :

i-Cab driver : comment puis-je commencer ? II/Exigences applicables aux chauffeurs de taxi III/ Taxi Business Card : comment l’obtenir ? IV/Formation des chauffeurs de taxi V/ Coût et durée de la formation VI/ Licence de taxi VII/ Comment devenir chauffeur de taxi pour les employés ? VIII/ Comment devenir chauffeur de taxi pour votre propre compte ? IX/ Quel salaire pour un chauffeur de taxi ? X/ Statut juridique du chauffeur de taxi

Lire également : Comment avoir Coyote sur son portable ?

I/ chauffeurs de taxi : comment commencez-vous ?

Avec avec l’introduction des systèmes VTC en France, l’activité de Taxi a évolué. Les chauffeurs de taxi ont également droit à leur demande. La méthode de réservation sera alors différente. L’entreprise évolue en utilisant la technologie numérique, et la loi Thévenoud a permis aux taxis d’être au même niveau que VTC.

Tu veux être un taxi ? Quelles règles doivent être respectées ? Comment puis-je obtenir la carte professionnelle ? Dans cet article, nous répondrons à toutes vos questions pour devenir chauffeur de taxi.

II/Exigences applicables aux chauffeurs de taxi

Cette profession est fortement réglementée. En effet, certaines conditions doivent être respectées pour pouvoir s’entraîner librement. Vous devez avoir un casier judiciaire vide, suivre une formation et obtenir une carte de taxi professionnelle.

Tout d’abord, vous devez respecter certaines conditions :

  • Vous avez besoin d’un casier judiciaire non condamné qui est inclus dans le Bulletin no 2 de son casier judiciaire.
  • Obtention d’un permis de conduire (permis B)
  • Vous devez réussir votre diplôme de premiers soins. C’est la SCP1. Vous devez l’avoir dépensé depuis moins de 2 ans.
  • C’ est passé la visite d’un médecin. Votre médecin doit vous expliquer correctement.

Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez prendre toutes les mesures nécessaires pour devenir un taxi.

III/ Taxi Business Card : comment l’obtenir ?

Vous ne pouvez pas devenir un taxi si vous ne recevez pas cette carte de visite. Ci-dessous, nous expliquons comment l’obtenir.

Certificat d’aptitude professionnelle : Pour posséder cette carte, vous devez passer cet examen. Le préfet organise tout pendant un an de nombreuses réunions temporaires. Vous pouvez ensuite vous inscrire en ligne sur le site de la préfecture. Pour vous connecter, vous pouvez aussi aller directement à la préfecture.

Si votre test est réussi, votre carte de taxi professionnel vous sera délivrée. Il vous sera remis 3 mois après avoir soumis votre demande du préfet.

Félicitations, vous êtes maintenant chauffeur de taxi !

Vous devez suivre un entraînement en taxi. Ce stage est effectué dans une école agréée. La validité de ce certificat est de 5 ans. Par conséquent, vous devez compléter cette formation tous les 5 ans pour l’étendre.

Cependant, il ne suffit pas d’avoir une carte professionnelle pour pratiquer. Pour devenir un taxi, vous avez besoin d’ un permis de taxi . Aussi connu sous le nom ADS (permis de stationnement).

IV/Formation des chauffeurs de taxi

La formation est obligatoire pour tous les conducteurs. En fait, si vous ne faites pas cette formation de chauffeur de taxi, vous serez blessé. Il s’agit d’un stage qui vous permet de partager vos connaissances sur la profession de taxi peut vérifier.

Voici les points qui seront discutés au cours de cette formation :

  • Sécurité dans la circulation routière
  • La réglementation des transports publics respectifs)
  • Gestion
  • Langue française (grammaire, conjugaison)
  • Compréhension de l’anglais

Une fois cette partie théorique validée, vous devrez passer un test pratique pour devenir taxi. Ce test permet au conducteur d’évaluer :

  • son comportement
  • Sécurité des passagers
  • la qualité du service fourni par le conducteur

Le candidat devra alors faire un tour en taxi. Pour réussir le test pratique, le chauffeur de taxi doit avoir un score minimum de 12/20 ont. Pour vous aider, il est possible de suivre des cours de formation dans les centres de formation.

Cette formation peut être gérée en tant que candidat freelance si vous le souhaitez. Sinon, la formation en taxi peut alors être dispensée dans les centres de formation. Vous trouverez des centres de formation dans toute la France.

V/ Durée et coût de la formation

Cette formation en taxi dure habituellement entre 200 heures et 400 heures. Il peut être effectué sur une période de trois à six mois.

En moyenne, le prix de la formation complète est estimé à 2000€.

VI/ Licence de taxi

Pour obtenir votre permis de taxi, il y a deux solutions :

  • Location de licence : Vous pouvez utiliser la licence de taxi a un opérateur. En fait, vous serez un employé de taxi.
  • Avoir votre propre licence : vous serez le propriétaire. Pour ajouter des propriétaires de la Pour devenir un permis de conduire, vous devez en faire la demande ou l’acheter auprès de l’ancien chauffeur de taxi.

Combien coûte le permis de taxi ?

Pour obtenir cette licence, vous pouvez faire une demande. Normalement, un permis de taxi est gratuit. Cependant, vous pouvez attendre une licence de 15 ans ! Ce sont les municipalités qui décident du nombre de licences qu’elles accorderont.

Cependant, le prix est actuellement fixé par son propriétaire en s’adaptant au marché.

Une licence peut être revendu après cinq ans. Même avec l’apparition de VTC, le prix des licences de taxi n’a pas changé. En fait, les licences sont rares aujourd’hui. Les prix restent donc élevés.

VII/ Comment devenir chauffeur de taxi pour les employés ?

Le chauffeur du personnel de taxi a enregistré une voiture au nom de l’entreprise pour laquelle il travaille. Pour la sécurité sociale, vous êtes donc considéré comme un salarié.

Pour créer un Pour devenir chauffeur de taxi employé, il vous suffit d’être embauché par une compagnie de taxi.

VIII/ Comment devenir chauffeur de taxi pour votre propre compte ?

Si vous ne voulez pas être membre du personnel, vous pouvez devenir chauffeur de taxi indépendant. Pour ce faire, vous avez deux options. En fait, vous pouvez acheter un taxi d’un ancien chauffeur. Le prix est fixé par le propriétaire. La licence doit avoir été délivrée avant le 1er octobre 2014, sinon elle ne peut pas être vendue. Donc vous devez être vigilant !

Si vous ne souhaitez pas acheter de permis de taxi, vous pouvez le demander à votre hôtel de ville. Votre demande sera alors traitée par la préfecture. Cela peut prendre plusieurs mois ou même plusieurs années. En effet, l’obtention de votre licence peut prendre beaucoup de temps. Vous devez réfléchir attentivement avant de commencer.

IX/ Quel salaire pour un chauffeur de taxi ?

Il n’y a pas de salaire spécifique pour chauffeur de taxi. En fait, il est difficile de spécifier un salaire exact, car de nombreux paramètres sont pris en compte. Par exemple :

la ville, les courses de jour ou de nuit ou les pourboires des passagers.

En règle générale, nous pouvons dire qu’un taxi employé peut gagner en moyenne 1650€ par mois. Un taxi indépendant peut avoir un salaire moyen de 3000 euros par mois.

X/ Statut juridique du chauffeur de taxi

Si vous n’êtes pas un chauffeur de taxi employé, alors vous serez indépendant. Pour devenir chauffeur de taxi indépendant, vous devez avoir un statut juridique. Il y a plusieurs choix à votre disposition. Vous pouvez opter pour le statut d’auto-entrepreneurs.

Les chauffeurs de taxi préfèrent créer leur entreprise sous le statut d’EURL ou de SASU.

Ces deux statuts sont les mieux adaptés à l’activité de taxi.

Devenez taxi et statut EURL : Société personnelle individuelle à responsabilité limitée

Ce statut vous permet de démarrer votre entreprise par vous-même, vous n’avez pas besoin d’un partenaire. La responsabilité de l’associé unique est limitée au montant de ses cotisations. Vous devez choisir entre l’impôt sur le revenu des sociétés (SI) ou l’impôt sur le revenu (IR).

Elles sont liées au système indépendant de sécurité sociale, autrefois connu sous le nom de système indépendant. En d’autres termes, la RSI.

Le montant du capital est déterminé par l’associé unique dans les statuts. Ce capital peut être versé : en nature, en espèces ou en contributions à l’industrie

Devenez un taxi et le statut SASU : les entreprises de Simplifié des actions individuelles

Ce statut vous permet également de démarrer votre entreprise seule. La responsabilité du Partenaire est également limitée aux contributions. Le Président de la SASU est attaché au système général de sécurité sociale être. Il jouira donc de la même protection sociale qu’un travailleur.

C’ est à vous de choisir le statut que vous devez prendre. Pour démarrer votre entreprise, vous pouvez facilement le faire en ligne. Avec LegalVision, il vous suffit de remplir un questionnaire en ligne. Vous serez alors contacté par l’un de nos avocats qui s’occupera de votre cas tout au long du processus.