Y a-t-il des limites aux autocollants que vous pouvez mettre sur votre voiture ?

Y a-t-il des limites aux autocollants que vous pouvez mettre sur votre voiture ?

Les autocollants de voiture, on les retrouve autant sur les véhicules appartenant aux particuliers que sur les voitures de fonction. Plus qu’un phénomène de mode, c’est une façon de communiquer et de décorer son véhicule. Qu’ils soient personnalisés, artistiques ou publicitaires, ces stickers ajoutent une touche plus esthétique à la voiture. Entre autres avantages, leur prix très accessible, leur disponibilité et leur grande variété contribuent à expliquer leur succès. Dans quelle mesure peut-on les utiliser ? Y a-t-il des limites à respecter ? Voici un tour d’horizon.

Autocollant voiture : petite rétrospective

Support comprenant un texte ou des images, l’autocollant, connu aussi sous l’anglicisme sticker, est un autoadhésif qui se colle sur une surface, à titre définitif ou temporaire. Constitué de matériau synthétique ou de papier, l’autocollant de voiture disponible sur le site Mpadeco.com se fixe via son côté intérieur recouvert d’un appui en silicone.  Depuis son apparition dans les années 60, l’usage des stickers s’est largement répandu. Il existe comme catégories de stickers voiture ceux qui se collent par leur électromagnétisme sur des surfaces lisses comme les matériaux composites ou le verre, et les autocollants magnétiques.

A découvrir également : L’Audi R8 GT : quelques chiffres

Ces derniers peuvent aisément être détachés ou replacés sans aucune altération du support. Toutefois, les modèles les plus courants sont ceux qui peuvent se coller sur les supports grâce à leur surface adhésive. Si vous souhaitez découvrir davantage de sujets sur l’automobile, consultez le site Gataka.

Sticker de voiture : mode d’emploi

Qu’il s’agisse d’autocollants de voiture ou de moto, le principe même de l’autoadhésif repose sur un collage sans colle, ce qui facilite grandement le travail de pose. Quant à la nature des autocollants, il en existe 4 :

A voir aussi : Nouvelle BMW Série 1 M : vidéo officielle

  • Les autocollants artistiques en vinyle ou autre matière sur lesquels l’artiste grave un tag ou un dessin, à l’issue d’un travail graphique
  • Les autocollants publicitaires concourant à promouvoir une marque à l’aide de logos ou de slogans. Ils peuvent être sérigraphiés en masse ou bien en séries limitées
  • Les autocollants de voiture militants et politiques véhiculant un message spécifique
  • Les autocollants informatifs, quel que soit leur format, donnent des indication sur la fonction du véhicule

Même si la pose de sticker sur un véhicule est relativement aisée, il faut suivre un certain mode d’emploi. Avant d’étaler l’autocollant sur la voiture, il faut l’astiquer et la dégraisser au préalable. Ensuite, il faut ôter la bande support pour que la partie adhésive puisse se fixer sur la zone délimitée. Prenez aussi soin d’enlever le film dit de transfert entre les motifs.

Réglementation liée à la pose d’autocollants de voiture

Coller des autocollants sur sa voiture est légal, à condition de respecter quelques règles. Afin d’éviter tout usage intempestif, le sticker est l’objet d’une loi, celle du 29 décembre 1979. La législation actuelle concernant les autocollants de voiture interdit tout autocollant empêchant la visibilité du pare-brise et bien évidemment celle de la plaque minéralogique. De facto, conformément au SIV (Système d’immatriculation des véhicules), il est strictement interdit de modifier sa plaque d’immatriculation. L’identifiant territorial doit être intégralement lisible afin de permettre l’identification du véhicule ainsi que celle des passagers.

L’autre limite importante relativement à la pose d’autoadhésifs se rapporte au message qu’ils véhiculent. Les stickers ne doivent comporter aucune image ou motif incitant à la haine, à la violence ou à une quelconque discrimination envers une catégorie de la population. Cette réglementation vise à favoriser la bonne entente entre les usagers de la route et à préserver le caractère neutre des stickers qui sont avant tout des accessoires de décoration. En dehors de ces limitations, la pose d’autocollants de voiture à n’importe quel endroit de la carrosserie est laissée à la libre appréciation de son propriétaire.