Comment savoir si une voiture est gagée ?

Comment savoir si une voiture est gagée ?

Le propriétaire d’un véhicule a le droit de le céder à tout moment. Il peut donc le vendre ou le donner à une tierce personne. Il doit toutefois s’assurer que le véhicule est susceptible de faire l’objet d’une cession. En réalité, selon la situation administrative d’une voiture, il peut être impossible ou délicat de la céder. La vérification de l’existence d’un gage est importante en cas d’achat d’un véhicule d’occasion. Si vous êtes sur le point d’acheter une voiture d’occasion, veillez à vous assurer que cette dernière n’est pas gagée. Cette précaution est aussi à prendre si un proche veut vous offrir un véhicule. Alors, comment savoir si une automobile est gagée ou non ?

Voiture gagée : ce qu’il faut savoir

Selon le Code civil, un gage est, de façon générale, une garantie donnée par un débiteur à un créancier et qui vaut un engagement de remboursement. Le gage s’applique à un bien donné. En cas de non-remboursement de la dette selon les termes du contrat de crédit, le créancier a le droit de se payer sur le bien mobilier.

A voir aussi : Les démarches pour obtenir son certificat d'immatriculation en ligne

Une voiture gagée est donc un véhicule qui constitue une garantie dans un contrat de crédit qui lie le propriétaire à un organisme financier ou un particulier. Généralement, lorsqu’un individu recourt à un prêt bancaire pour le financement de l’achat de sa voiture, l’établissement financier appose un gage sur l’automobile. Le gage n’est levé que lorsque le prêt est remboursé en intégralité.

La banque s’assure ainsi que l’automobile ne sera pas vendue par l’emprunteur avant le remboursement intégral du crédit. Pour savoir si une voiture est gagée, commencez par savoir si elle est impliquée dans un contrat de prêt en cours. Il ne suffira pas de poser des questions au vendeur. Vous devez disposer d’un document qui prouve que la voiture est libre de tout gage, à savoir le certificat de situation administrative (certificat de non-gage).

A lire en complément : Quel permis de conduire passer en premier ?

savoir si une voiture est gagée

La demande du certificat de situation administrative

Couramment appelé « certificat de non-gage » et de « non-opposition », le certificat de situation administrative (CSA) est un document officiel. Comme son nom l’indique, il permet d’obtenir des informations sur un véhicule du point de vue administratif. En principe, la demande de cette pièce se fait par le propriétaire de la voiture en cas de vente ou de don. Le document lui permet de prouver que la situation de son véhicule est régulière et qu’il peut procéder à sa cession. Cependant, l’acheteur ou le bénéficiaire du don peut demander, lui aussi, ce certificat pourvu qu’il ait en sa possession les informations suivantes :

  • le nom et le prénom ou la raison sociale (pour les entreprises) du titulaire,
  • le numéro d’immatriculation du véhicule,
  • la date de la première immatriculation,
  • la date de délivrance du certificat d’immatriculation.

Vous pouvez trouver le formulaire à remplir pour demander un certificat de non-gage en ligne, auprès de prestataires spécialisés en la matière. Ces derniers se donnent pour mission de vous accompagner pour l’obtention de ce document. Ils effectuent les démarches administratives à votre place. Ils se chargent des procédures à effectuer en ligne et dans les locaux des administrations compétentes. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de leur fournir les informations et documents dont ils auraient besoin. Le service est évidemment facturé. Les tarifs varient d’une agence à une autre.

Si vous avez du temps, vous pouvez vous accomplir les démarches vous-même. Rappelons que le certificat de situation administrative est délivré par le ministère de l’Intérieur. Pour l’obtenir, vous devez en faire la demande via les sites internet officiels de l’État. Vous pouvez, par exemple, le faire sur le site de l’ANTS (Agence nationale des Titres Sécurisés) ou sur le site du ministère de l’Intérieur dédié au système d’immatriculation des véhicules.

Vous aurez à remplir certains champs obligatoires sur le site. Les informations ci-dessus mentionnées (pour la demande via des intermédiaires) sont les mêmes dont vous aurez besoin pour soumettre votre demande. Si les informations sont exactes, vous devriez obtenir le CSA du véhicule concerné très rapidement.

La vérification de l’existence d’un gage sur un certificat de situation administrative

Une fois le certificat de situation administrative obtenu, il vous suffit de le lire pour savoir si la voiture est gagée. Ce document fait partie des pièces qu’un vendeur doit remettre à l’acheteur au moment de conclure la vente d’une voiture. Pour être valide, le CSA doit dater de 15 jours au maximum. Si vous êtes l’acheteur, veillez à demander un nouveau CSA au cas où celui que vous aurait fourni le vendeur ne respecterait pas ce délai. N’hésitez pas à en faire la demande vous-même si vous remarquez que le vendeur tarde à vous le remettre.

Les mentions du document permettent d’avoir une idée globale et précise de la situation administrative d’un véhicule. Elles précisent s’il y a ou non :

  • une opposition au transfert du certificat d’immatriculation,
  • une opposition pour véhicule endommagé,
  • une déclaration valant saisie,
  • un gage,
  • une immatriculation suspendue,
  • une immatriculation annulée…

Le document permet aussi de savoir si le véhicule a été volé ou non et si le certificat d’immatriculation a été volé ou perdu.

certificat de non-gage voiture

Ainsi, au-delà de l’existence ou non d’un gage, le CSA permet de tout savoir d’un véhicule. Rappelons que ce document n’est pas délivré pour les véhicules immatriculés dans un autre pays. Selon la règlementation, un véhicule peut bel et bien faire l’objet d’une vente même s’il est gagé. Par contre, s’il y a une opposition, il sera impossible de le vendre. De manière générale, la présence d’un gage prouve que le véhicule a été acheté à crédit et que le remboursement n’est pas encore bouclé.

En achetant une telle voiture, vous acceptez qu’elle soit encore sous gage, mais votre situation en tant que nouveau propriétaire sera délicate. La carte grise ne saurait être modifiée de sorte à remplacer le nom de l’ancien titulaire par le vôtre. Vous devez attendre que le crédit soit totalement remboursé et que le gage soit levé avant d’avoir le certificat d’immatriculation en votre nom. La consultation du certificat de situation administrative est donc essentielle en cas d’achat d’un véhicule d’occasion.