Daf CF renforce une réputation méritée, revue des essais de camions

Daf CF renforce une réputation méritée, revue des essais de camions

Revue

Daf Trucks a toujours joui d’une excellente réputation sur le marché britannique des camions. Certains disent que c’est dû à son “héritage britannique”, bien qu’elle appartienne au groupe américain Paccar depuis plus de 30 ans.

Lire également : Quand faire l'entretien de sa voiture ?

Cette étiquette patrimoniale ne rend probablement pas service à la gamme.

Les sentiments ne durent pas longtemps lorsque votre camion quitte la route à un moment donné. Par conséquent, rester au sommet du classement pendant une bonne partie des 30 dernières années est davantage une question de fiabilité et de service après-vente bien perçue.

A voir aussi : Belfort : pourquoi opter pour une voiture Renault d'occasion ?

Bien sûr, le marché des tracteurs reçoit beaucoup de louanges, mais le secteur de la construction est souvent celui où un camion doit prouver sa durabilité et Daf est présent sur ce marché depuis des années, bénéficiant d’une bonne réputation avec sa gamme des camions Daf CF.

Il ne faut pas oublier que le CF et le XF ont remporté le prix du camion international de l’année 2018.

Dans sa forme la plus simple, la gamme CF couvre tous les aspects du transport routier, des tracteurs aux porteurs, de deux à quatre essieux et tout ce qui se trouve entre les deux.

En effet, lors du récent salon IAA à Hanovre, Daf a présenté une version tout électrique du tracteur.

Ici, nous nous intéressons à la gamme des CF rigides et, plus précisément, aux modèles à quatre essieux qui sont disponibles en 8×2 et 8×4, bien que, dans ce cas, ce soit la double traction qui nous intéresse.

La gamme de CF à double entraînement (appelée FAD), d’un poids total en charge de 32 tonnes dans son format de base, comprend trois tailles de cabine, six puissances et cinq empattements. Il y aura donc forcément une variante qui répondra à la plupart des besoins de construction au Royaume-Uni.

Paccar a consacré beaucoup de temps et d’argent à sa gamme de moteurs ces dernières années, et ceci s’est avéré payant pour sa gamme MX. La CF est disponible avec deux tailles de moteur, toutes deux offrant trois puissances nominales.

Le plus petit moteur est le MX11 de 10,8 litres Euro VI, avec une puissance de 370 CV à 1600 tr/min et un couple maximal de 1900 Nm à 900-1125 tr/min, allant jusqu’à 450 CV à 1600 tr/min et un couple maximal de 2300 Nm à 900-1 125 tr/min.

Il est intéressant de noter que le moteur MX13 (12,9 litres), plus gros, chevauche son petit frère, avec une puissance de démarrage de 430 CV à 1600 tr/min et un couple maximal de 2300 Nm à 900-1 125 tr/min jusqu’à la puissance haut de gamme de 534 CV à 1675 tr/min et un couple maximal de 2600 Nm à 1000-1 425 tr/min.

Bien entendu, les boîtes de vitesses automatisées sont la norme et, dans le cas de la CF, elle prend la forme d’un TraXon à 12 vitesses avec l’option de diverses configurations logicielles.

Le modèle FAD (le 8×4 on/off road) dispose d’un logiciel optimisé pour les applications tout-terrain commandé par un interrupteur sur le tableau de bord, bien qu’une boîte manuelle à 16 vitesses soit disponible.

Les huit-roues CF offrent cinq empattements, qui vont de 5,05 m à 6,4 m, ce qui correspond à une longueur de carrosserie recommandée pour une cabine de jour de 6 à 7,51 m, soit un peu plus de 19 pieds à environ 24 pieds 6 pouces.

Les deux essieux avant sont des suspensions à lames paraboliques avec des amortisseurs et des stabilisateurs d’une capacité de 7,1 tonnes ; les essieux arrière sont des suspensions à lames trapézoïdales (8×4), des essieux tandems à double entraînement (type SR1132T) à simple réduction et d’une capacité maximale de 9,5 tonnes combinées, soit 19 tonnes.

Les verrouillages mécaniques des essieux transversaux et des différentiels entre essieux permettent de résoudre les problèmes de traction que rencontrent souvent les véhicules routiers et non routiers.

Le freinage commence avec le frein moteur MX, qui possède un ensemble de frein à compression hydraulique intégré dans le groupe de basculement des soupapes et fonctionne simultanément avec le frein sur l’échappement, ce qui permet de fournir une force très efficace à bas régime.

Pour la parfaite alliance du freinage moteur/boîte de vitesses, Daf propose un ZF Intarder qui est un système de ralentissement secondaire hydrodynamique (à huile) intégré dans la boîte de vitesses et qui fournit une puissance de freinage maximale de 500kW.

En ce qui concerne le système de freinage traditionnel, il y a des freins à disque ventilés à l’avant et le bogie à double entraînement a des freins à tambour en série qui fournissent la force de freinage pour les systèmes de freinage de sécurité électroniques.

Il existe trois options de base pour la cabine : cabine de jour, cabine couchette et cabine spatiale. La cabine de jour est traditionnellement l’une des plus populaires sur un huit roues, bien qu’une cabine couchette puisse contribuer à étayer les valeurs résiduelles.

En fin de compte, c’est l’opération qui détermine le choix de la cabine.

Dans notre camion Daf, nous avions une cabine spacieuse très inhabituelle qui ajoute environ 180 kg au modèle de cabine de jour. La cabine de base, d’une largeur de 2,3 m, est dotée d’un pare-chocs en acier galvanisé, de vitres teintées et de lève-vitres électriques, les rétroviseurs principaux et les rétroviseurs grand angle étant chauffés électriquement.

En montant les trois marches de la cabine spatiale, on découvre un tableau de bord semi-enveloppant avec un tableau de bord très simple et propre avec seulement deux grands cadrans pour la vitesse et le régime et deux jauges pour la température de l’eau et du carburant/AdBlue.

Juste à côté, à gauche, se trouve le frein de stationnement, puis la console centrale inclinée qui comporte les commandes du chauffage et de la ventilation, de l’info-divertissement et de la sélection automatique des vitesses.

Pour le conducteur, il y a un siège à suspension pneumatique avec un dossier élevé Comfort Air qui soutient bien l’arrière des jambes. Il est équipé d’une ceinture de sécurité intégrée.

Le démarrage du moteur donne vie à un moteur MX 11 410PS très silencieux et la visibilité est améliorée grâce aux nombreux rétroviseurs obligatoires. Pour sélectionner la transmission, il suffit de tourner le commutateur rotatif sur “D”.

La garantie Daf CF est de deux ans, plus la troisième année de transmission, avec un kilométrage illimité.

Verdict

Daf a une excellente réputation en ce qui concerne son véhicule de construction et le 410 CF ne fera que l’aider à l’améliorer. C’est un excellent camion qui a beaucoup à offrir.