Les duos de pilotes en F1

Les duos de pilotes en F1

Image : Légende : Vettel a quitté Ferrari

À quelques semaines de la reprise en F1, le temps est venu de présenter les pilotes pour cette future saison 2021. Les premiers tours de piste sont attendus à Bahreïn sur le circuit de Sakhir, pour les tests hivernaux du 14 au 16 mars. Pilotes chevronnés, prétendants ou rookies, place à la présentation de ceux qui animeront ce nouveau championnat du monde de Formule 1.

A voir aussi : Enlèvement de voiture : 3 astuces pour choisir un épaviste

Mercedes : Hamilton et Bottas 

Lewis Hamilton aura une fois de plus, animé les débats autour de la trêve. Lui et Mercedes ont longtemps laissé planer le doute quant à son retour pour cette saison 2021. Celui que l’on considère comme l’un des sportifs les plus riches de la Terre sera bel et bien dans la monoplace à la flèche d’argent pour tenter de conquérir un huitième titre mondial et rentrer définitivement dans la légende en devenant le pilote le plus titré de Formule 1.

A découvrir également : Rétention de polluants : ce que dit la loi

À ses côtés, le pilote finlandais Valtteri Bottas sera également de retour pour sa dernière année de contrat avec Mercedes. Décrié pour ses performances en demi-teinte la saison dernière et incapable de se hisser au niveau d’Hamilton à long terme, Bottas jouera gros dès le début de saison.

Red Bull Racing 

Avec Verstappen et Perez, le duo Red Bull est vraisemblablement l’un des plus attendus cette saison dans le paddock. Nul doute que les capacités avérées du Batave seront une fois de plus reconnues, l’inconnue étant la capacité de la voiture à concurrencer la Mercedes, notamment.

De son côté, Sergio Perez sait qu’il sera au cœur de toutes les attentions, et ce, dès le début de saison. « Checo » parviendra-t-il à exister aux côtés de Verstappen, là où Gasly puis Albon ont scrupuleusement échoué ? Réponse dès Bahreïn, le 28 mars lors de la première course au calendrier.

McLaren 

En enrôlant les services de Daniel Ricciardo, McLaren s’est adjugé l’une des paires les plus bankable du paddock. Associé au désormais confirmé Lando Norris, le pilote australien voudra garder l’écurie anglaise sur le podium en fin de saison.

Aston Martin 

Exit Racing Point, une saison après l’abandon de l’entité Force India. L’écurie ne cesse de changer, ne serait-ce que d’un point de vue marketing. En prime, l’arrivée de Sebastian Vettel aux côtés de Lance Stroll a sonné comme l’un des transferts de l’été.

Après un passage en demi-teinte chez Ferrari et une dernière saison plus que contrastée, le quadruple champion du monde pourra-t-il se relancer ? Une fois de plus, la réalité du terrain interviendra rapidement face à son premier adversaire, son coéquipier canadien, pas toujours impérial en course.

Alpine 

Nouveau changement d’entité également du côté de Renault F1 Team. Avec une refonte massive du staff, notamment suite au départ forcé de Cyril Abiteboul, les attentes sont extrêmement hautes.

Légende : Alonso marque son grand retour en F1

En pleine montée en puissance, la seule écurie française du plateau a perdu gros avec le départ de Ricciardo. Le jeune Ocon, auteur d’une belle fin de saison 2020 fera équipe avec un revenant dans les rangs de l’équipe : Fernando Alonso. Sorti de sa retraite en F1, le double champion du monde avec Renault sera-t-il au niveau pour amener cette équipe vers les sommets ? Voici la principale interrogation de l’année.

Ferrari 

Suite à l’accord secret passé avec la FIA après la découverte d’une éventuelle tricherie moteur, la situation de la Scuderia Ferrari n’a cessé de dégringoler. Charles Leclerc a tenté la saison dernière, de faire du mieux qu’il pouvait, mais il s’est souvent heurté à une voiture sans réel appui aérodynamique et à un moteur impuissant.

Son nouveau coéquipier, Carlos Sainz Jr., arrivé tout droit de McLaren, viendra dynamiser une écurie entrée depuis plusieurs mois, dans une inconvenance autour de l’expérience de Vettel. Quelle sera la place de Ferrari ? Dur de le dire pour le moment.

AlphaTauri 

Le pilote français Pierre Gasly, vainqueur en Italie la saison dernière restera la tête d’affiche de cette équipe. Grande première en F1 pour son nouveau coéquipier, le Japonais Yuki Tsunoda, propulsé par la filière Honda, motoriste de l’écurie italienne.

Alfa Romeo 

On prend les mêmes et on recommence du côté d’Alfa Romeo. Kimi Räikkönen rempile pour sa 19e saison en formule 1 ! Son coéquipier Giovinazzi abat probablement ses dernières cartes cette saison, malgré une progression démontrée en 2020.

Williams 

George Russell sera l’une des attractions de cette nouvelle saison. Étincelant durant son intérim dans la Mercedes de Lewis Hamilton, Russell devra ronger son frein une saison de plus dans une Williams dont la performance n’est toujours pas optimale. Il devrait sans souci, surperformer face à son coéquipier Nicholas Latifi.

Haas 

L’écurie américaine est la seule à totalement changer sa line-up. Mick Schumacher, fils de, et Nikita Mazepin remplacent le français Romain Grosjean et le danois Kevin Magnussen.

Si de nombreuses attentes sont placées autour de Schumacher, Mazepin a d’ores et déjà fait parler de lui pour un comportement écoeurant.