Quel permis de conduire passer en premier ?

Quel permis de conduire passer en premier ?

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir faire un long voyage avec sa voiture ou sa moto ? Avant de profiter de cette liberté, il est indispensable d’obtenir le permis de conduire correspondant à votre véhicule. Voici donc quelques informations et conseils pour connaitre les différences entre les permis de conduire et choisir celui qui vous conviendra.

Quelles sont les différentes catégories de permis de conduire ?

Il existe 4 types de permis : A, B, C et D. Ils se divisent en plusieurs sous-catégories en fonction de la puissance et du poids du véhicule.

Lire également : Certificat de conformité officiel : comment l’obtenir ?

Le permis le plus souvent choisi est le permis B. Une fois obtenu, vous pourrez conduire toutes les voitures de moins de 8 places et dont le poids est situé en dessous des 3,5 tonnes. Il inclut la plupart des voitures de taille moyenne : citadines, berlines et SUV. Le permis B autorise également la conduite d’une moto cylindrée ou d’un tricycle motorisé ne dépassant pas les 125 cm³. Pour les motos de plus gros calibres, il faudra passer le permis moto.

Vous devez avoir au moins 16 ans pour passer le permis de conduire de catégorie A. Ce document est réservé à la conduite de deux-roues ou de véhicules à trois roues. Le permis est divisé en deux sous-catégories. Pour les personnes âgées de 16 ans, le mieux est de choisir le permis A1. Il permet de conduire les motos en dessous de 11 kW et d’une cylindrée maximale de 125 cm³. Le permis A2 s’adresse aux personnes majeures qui souhaitent conduire un engin avec une puissance maximale de 35 kW.

Lire également : Comment vendre une voiture quand on a perdu la carte grise ?

Les permis C et D s’adressent surtout aux professionnels du transport de marchandises et de personnes. Le permis C permet la conduite de véhicules dépassant un PTAC de 7,5 tonnes. Le permis D donne le droit de conduire un bus ou un minibus avec plus de 8 places assises. Vous devrez avoir respectivement au moins 18 et 21 ans pour obtenir ces permis, sauf si le conducteur suit une formation professionnelle. Ces deux permis nécessitent l’obtention au préalable d’un permis B.

Il est recommandé de vous adresser à une auto-école pour obtenir plus d’information sur les différentes catégories si vous souhaitez avoir le permis de conduire qui correspond au véhicule de votre choix. Les moniteurs seront en mesure de vous orienter vers la formation adaptée à vos besoins.

obtenir le permis de conduire, auto-école

Quelle formation suivre pour obtenir un permis de conduire ?

L’obtention des permis s’effectue de la même manière. Il faut étudier le Code de la route spécifique à chaque type de permis, passer un examen théorique puis pratiquer la conduite. Une fois ces étapes passées, vous passerez un test de conduite en situation réelle. Ce dernier déterminera si le candidat est apte à conduire seul sur la voie publique sans représenter un danger pour lui ou pour les autres. Après les cours théoriques, il existe trois formations pour obtenir son permis : la formation traditionnelle, la conduite accompagnée, et la conduite supervisée.

La formation traditionnelle

Elle nécessite un minimum de 20 heures de conduite obligatoires. Une évaluation sera effectuée afin de déterminer le nombre d’heures nécessaires. Le coût de la formation variera en fonction du niveau de l’élève.

La conduite accompagnée

Cette formation comprend 20 heures de pratique et 2 heures de rendez-vous avec les parents de l’élève. Cette formule est surtout adaptée aux jeunes d’au moins 15 ans qui souhaitent avoir leur permis le plus tôt possible. L’auto-école délivre alors un certificat autorisant le jeune à conduire en présence de ses parents. Une fois les 1500 km parcourus, l’auto-école évalue le niveau de l’élève. Un deuxième rendez-vous est effectué après 3000 km. Après ces étapes, l’élève pourra alors passer son permis et conduire seul à partir de 18 ans.

La conduite supervisée

La formation est similaire à la conduite accompagnée, mais ne s’accompagne que d’un seul rendez-vous pédagogique. Après les 20 heures de conduite minimum, l’élève recevra une attestation en fin de formation qui lui permettra de conduire en présence de ses parents. Toujours en compagnie de ces derniers, il devra refaire un bilan d’une heure en voiture à l’auto-école et un autre de 2 heures en salle de code après 3 mois (1000 km parcourus).

Pour les voitures à boîte de vitesses automatique, le temps de conduite nécessaire est de 7 heures. À l’inverse, ceux qui disposent d’un permis pour voiture automatique doivent compléter ces 7 heures pour pouvoir conduire une voiture à boîte de vitesses manuelle.

Vers quelle auto-école se tourner pour passer son permis ?

Pour optimiser ses chances de réussite aux examens dédiés à l’obtention d’un permis de conduire, il convient de s’inscrire auprès d’une auto-école de conduite de qualité labellisée par la Sécurité routière. Vous bénéficierez ainsi d’une formation adaptée à vos besoins et à vos objectifs. Vous serez accompagné par un moniteur professionnel et expérimenté qui vous apprendra toutes les facettes du Code de la route.

Si le temps vous manque, notez que certaines auto-écoles vous offrent la possibilité d’étudier le code sur leur plateforme en ligne. Il vous est même possible de choisir une formation accélérée en code de la route.

L’inscription au permis de conduire peut se faire en coordination avec votre école de conduite, directement en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur.

Les tests à passer pour obtenir un permis moto

Une mise à jour concernant l’examen des conducteurs de motos a été effectuée le 1er mars 2020. Cette réforme introduit un Code de la route spécifique aux deux-roues et une épreuve pratique plus exigeante. L’épreuve théorique moto appelée ETM comprend 40 questions. Parmi ces dernières, on trouve une dizaine de vidéos axées sur :

  • le conducteur,
  • la route,
  • les autres usagers de la route,
  • la réglementation générale,
  • les équipements de protection et tout élément de sécurité des véhicules,
  • les règles concernant l’utilisation du véhicule et le respect de l’environnement,
  • les éléments mécaniques relatifs à la sécurité,
  • les premiers secours.

Une fois la théorie validée, le candidat doit effectuer l’épreuve pratique. Elle se divise en deux parties : l’épreuve en circulation et l’épreuve hors circulation. L’épreuve hors circulation, dite épreuve plateau, dure environ 15 minutes. Les savoirs essentiels acquis par le candidat sont alors évalués. Durant l’épreuve, l’inspecteur contrôle la gestion de l’équilibre, la connaissance et la maîtrise de diverses commandes ainsi que les techniques d’évitement et de freinage du candidat. L’épreuve en circulation consiste à approfondir toutes ces techniques en temps réel pendant 40 minutes. Il faut obtenir un minimum de 21 points sur 27 sans effectuer d’erreur éliminatoire pour valider l’examen.

Passer son permis peut paraître difficile pour beaucoup. Néanmoins, tout le monde peut le réussir en suivant une formation dédiée auprès d’une auto-école certifiée et obtenir ainsi le permis de conduire qui lui conviendra le mieux.