Rouler dans un modèle mythique

Rouler dans un modèle mythique

Posséder une voiture et l’utiliser chaque jour, c’est le cas de nombreux Français aujourd’hui. Les possibilités d’acquérir un véhicule se sont multipliées, en particulier grâce à internet, et il est de plus très simple d’obtenir un crédit pour s’acheter sa voiture. Sans elle, de nombreuses personnes ne pourraient ni aller au travail, ni aller faire les courses, ni même accompagner leurs enfants dans leurs activités périscolaires, ce qui serait dommage. En revanche la place de la voiture dans les villes, et en particulier dans les hypercentres, est de plus en plus réduite, pour diverses raisons : la pollution sonore, la pollution atmosphérique, le confort des piétons et le développement accru des modes de transports électriques comme la trottinette ou le vélo.

Rouler dans une voiture petit format

Pour se déplacer en ville et trouver facilement une place pour se garer – ce qui constitue le deuxième problème de taille des automobilistes urbains et à ceux qui aiment venir faire leurs courses en centre-ville – il vaut mieux opter pour un modèle de petite taille. Or, il est assez simple de trouver aujourd’hui une Mini Cooper même d’occasion en vente sur internet. Avec elle on se retrouve au volant d’une auto de petite taille, passe-partout et que l’on peut stationner facilement, mais en plus on possède un modèle de voiture qui a fait rêver deux générations, et qui plaît encore énormément, notamment du fait de son volume, mais aussi parce qu’elle a un design particulier.

A lire aussi : Mercedes : la marque allemande toujours au top des ventes

Conduire en ville est compliqué

Quand on a l’occasion de traverser Marseille en voiture, on se retrouve souvent confronté à des embouteillages de taille : la ville n’est pas configurée idéalement pour les voitures, malgré les tunnels qui passent sous la Cité Phocéenne et désengorgent le centre. Ailleurs, comme à Rouen, on a volontairement fait en sorte que les voitures ne puissent plus traverser la vieille ville, autrefois très fréquentée par les autos, de façon à régler le problème. A Paris, le périphérique joue bien son rôle mais le trafic est d’une telle densité qu’il est compliqué de rouler. Rouler en berline dans ces métropoles est donc difficile, c’est pourquoi il faut préférer de petites voitures, comme la Mini. L’autre avantage c’est que l’assurance soit moins chère à régler pour ce type de véhicule, en comparaison de grosses voitures familiales. 

A lire également : Comment payer moins cher une Mercedes ?