Enlèvement épave : Trois choses essentielles à savoir !

Enlèvement épave : Trois choses essentielles à savoir !

Chaque année, la France produit plus de 1,5 million de véhicules hors d’usage, encore appelés épaves. En fin de vie, ces voitures sont destinées à être enlevées puis détruites, car classées comme dangereuses. Vous disposez d’une épave à enlever ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir au sujet de cette opération.

Quand déclare-t-on un véhicule comme une épave ?

Selon la loi, est considérée comme une épave, toute voiture qui reste hors d’usage pendant une longue durée et en état stationnaire. Cependant, ceci doit être nuancé. En effet, tous les véhicules en stationnement ne doivent pas être d’emblée inscrits dans cette catégorie. Pour considérer un véhicule comme étant en état d’épave, celui-ci doit pouvoir être classé dans deux catégories spécifiques.

A voir aussi : Comment bien choisir les housses de votre auto ?

Voiture économique irréparable

Cette catégorie concerne les véhicules dont le prix des réparations est considérablement supérieur au coût d’achat du véhicule, ou au moins atteint 80% de sa valeur. Autrement dit, il est possible de faire des réparations, mais celles-ci coûtent excessivement cher. Dans ce cas, le véhicule est considéré comme une épave.

Voiture gravement endommagée

Il peut arriver qu’à la suite d’un accident ou d’une mise en fourrière qu’un véhicule soit sérieusement endommagé au point où sa réparation n’est pas envisageable. En termes clairs, les pièces endommagées dans cette voiture sont irremplaçables. Dans cette catégorie, on retrouve les véhicules dont le moteur a brûlé en entier ; ceux qui sont impossibles à identifier ; ceux qui ont été complètement immergés dans l’eau ; ceux dont la réparation exige le remplacement de l’ensemble du système moteur ; ou encore ceux dont l’âge est suffisamment avancé. Si votre voiture s’inscrit dans ce lot, alors il sera classé comme une épave.

A découvrir également : Comment acheter des pneus pour sa voiture ?

À noter que déclarer un véhicule comme une épave est du ressort d’un expert missionné par l’assureur.

Comment se débarrasser d’une épave ?

Une épave peut perturber la libre circulation des personnes et des biens. De même, il peut altérer la qualité de l’air, polluer le sol et entrainer de graves maladies. Pour éviter cela, la meilleure solution est de procéder à son enlèvement. Et à cet effet, la seule personne habileté est un épaviste gratuit. Ce dernier est un professionnel qui dispose d’un savoir-faire pointu, ainsi que des matériels adaptés pour cette opération.

Comment profiter d’un enlèvement d’épave ?

Pour bénéficier d’un enlèvement d’épave, quelques étapes sont à exécuter.

Contacter l’épaviste

Vous devez prendre rendez-vous avec l’épaviste par téléphone ou par le biais d’un formulaire de contact. En fonction de votre disponibilité, ce professionnel se présentera rapidement sur le lieu où est stationné le véhicule pour sa prise en charge.

Fournir les documents nécessaires

Pour que l’enlèvement se fasse dans les règles, vous devez fournir un certain nombre de pièces. Ces derniers sont nécessaires au centre de VHU pour la destruction de votre épave. Il s’agit notamment de :

  • la carte grise du véhicule barrée avec la mention cédée ou vendue à la date de l’enlèvement. Elle doit être signée par le propriétaire du véhicule ;
  • un certificat de non-gage ayant moins de 15 jours ;
  • la copie d’un justificatif d’identité du ou des titulaires de la carte grise ;
  • un formulaire de déclaration de cession du véhicule.

Enlèvement de la voiture

Après avoir reçu et vérifié toutes les pièces, l’épaviste gratuit 77 procédera à l’enlèvement de votre voiture hors usage. Celle-ci est conduite dans un centre VHU pour sa dépollution et sa destruction.  À préciser qu’à la suite de l’enlèvement, l’épaviste vous remettra un certificat de cession. Vous en aurez besoin pour la résiliation de votre contrat d’assurance.