Permis de conduire : quelles sont les aides de l’Etat pour les jeunes ?

Permis de conduire : quelles sont les aides de l’Etat pour les jeunes ?

En France, le permis de conduire est une épreuve souvent redoutée par les candidats : chaque année, environ 40 % de Français échouent à l’examen final du permis. Outre la difficulté que peut représenter le permis B, son prix moyen élevé (1800 euros en moyenne) et le temps conséquent à attendre pour obtenir une date d’examen sont un frein pour de nombreux jeunes. Mais cela n’est pas une fatalité : il existe aujourd’hui plusieurs aides au financement pour les candidats au permis ; de plus, le chef de l’Etat a récemment réaffirmé sa volonté d’instaurer des dispositifs capables d’aider les jeunes Français à obtenir plus rapidement leur permis.

Passer gratuitement le permis de conduire avec le Service National Universel (SNU)

En 2019, Emmanuel Macron avait annoncé vouloir aider les jeunes à avoir plus facilement le permis. Il avait alors le projet d’intégrer l’apprentissage du code et de la conduite dans le Service National Universel (SNU). L’idée était de permettre aux jeunes engagés d’obtenir gratuitement le permis à l’issue du service. L’Etat prendrait alors en charge l’ensemble des frais relatifs au passage du code, aux heures de conduite et à l’examen du permis. S’il est aujourd’hui possible de passer gratuitement son code lors de la phase obligatoire du SNU, les modalités concernant la conduite (qui devrait être gratuite pour les engagés volontaires de 18 ans) n’ont pas encore été définies par le gouvernement.

A voir aussi : Marrakech : la ville à visiter en voiture de location au Maroc

La saviez-vous ? Faire des économies avec les auto-écoles en ligne

Les auto-écoles en ligne proposent généralement des tarifs plus attractifs que les auto-écoles traditionnelles. C’est pourquoi de plus en plus de jeunes font le choix de passer le permis avec City Zen ou tout autre structure proposant le permis de conduire en ligne.

Le permis de conduire à 1 euro par jour

Depuis 2005, les jeunes de 18 à 25 ans sont éligibles au dispositif du permis de conduire « à 1 euro ». Cette aide mise en place par l’Etat prend la forme d’un prêt dont les intérêts sont pris en charge par les collectivités : le candidat emprunte 600, 800, 1000 ou 1200 euros selon le devis de l’auto-école et rembourse son prêt à hauteur de 30 euros par mois (donc de 1 euro par jour). Ce dispositif est disponible dans les établissements bancaires et les auto-écoles partenaires de l’opération.

A découvrir également : Essai Nouvelle Opel Astra

Le Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ) des missions locales

Les missions locales proposent aux jeunes de 16 à 25 ans une aide au financement pour le permis de conduire (le Fonds d’Aide aux Jeunes, ou FAJ). Ce dispositif financé par le département est destiné aux personnes inscrites dans une mission locale ayant besoin du permis pour mener à bien leur projet professionnel. Le montant varie selon le département (de 100 à 500 euros).

L’aide des CFA pour les jeunes apprentis

Les titulaires d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution ayant au moins 18 ans peuvent bénéficier d’une aide au financement avec leur centre de formation (CFA). Cette aide, qui est cumulable avec les autres dispositifs financiers destinés aux apprentis, vous propose la somme de 500 euros pour passer le permis B.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) et l’aide de Pôle Emploi

À l’image du projet de loi gouvernementale de passer le permis avec le SNU, d’autres solutions de financement sont également possibles. En effet, il est aujourd’hui possible de financer son permis de conduire avec le compte personnel de formation. Lorsque vous avez obtenu un nombre suffisant de crédits sur la plateforme, vous pouvez les utiliser pour payer votre permis de conduire. Par ailleurs, l’organisme Pôle Emploi propose aux personnes en recherche d’emploi qui ne perçoivent pas l’allocation-chômage une aide au financement du permis de conduire pouvant s’élever jusqu’à 1200 euros selon les ressources.

Bon à savoir

De nombreux départements, régions ou communes peuvent également vous proposer des aides au financement pour le permis de conduire. Renseignez-vous auprès des services concernés pour connaître les dispositifs dont vous pouvez bénéficier.