Quand passer son véhicule au contrôle technique ?

Quand passer son véhicule au contrôle technique ?

Tous les véhicules dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes ont une obligation de faire le contrôle technique avant de pouvoir circuler sur la route. C’est un examen qui permet d’obtenir un rapport complet du véhicule qui va garantir la sécurité du conducteur et des passagers et l’état du véhicule sur la route. Les frais restent à la charge du propriétaire du véhicule et la réglementation dépend de l’organisme choisi. L’examen doit nécessairement être fait par un organisme agréé. Le contrôle a pour but de vérifier 133 points de contrôle tels que l‘état des pneus, les freins, les suspensions, la carrosserie, etc. En cas de défaillance, les défauts seront catégorisés en trois niveaux : majeurs, mineurs et critiques. Si vous êtes dans le rouge, vous allez devoir faire une contre-visite dans 2 mois.

Le contrôle technique automobile

Il en existe plusieurs cas où on vous oblige à effectuer votre contrôle technique. Sachez qu’en cas de contrôle de police, si le conducteur n’a pas en règle concernant son contrôle, il pourra avoir une amende de quatrième classe, ce qui peut aussi engendrer à l’immobilisation du véhicule ou confiscation de la carte grise.

A découvrir également : Comment obtenir un crédit auto ?

Trouvez ci-dessous les obligations du contrôle technique automobile.

Contrôle technique d’une voiture d’occasion

Si c’est un véhicule d’occasion, le premier contrôle technique doit être effectué avant la date limite qui se trouve sur le certificat d’immatriculation de la voiture communément connu comme la carte grise.

A découvrir également : Comment choisir une batterie de voiture sans permis ?

Contrôle technique d’une voiture neuve

La date du premier contrôle technique dépend si la voiture est neuve ou d’occasion. Le contrôle technique d’un véhicule neuf se fait dans les 6 mois après la quatrième année de la mise en circulation de la voiture. Une convocation sera envoyée pour que vous effectuiez le contrôle technique.

Après le premier contrôle, que ce soit un véhicule neuf ou d’occasion, le contrôle doit être fait tous les 2 ans. Par contre, vous pouvez bénéficier d’un système de bonus, si votre véhicule répond à quelques critères favorables. Cela vous permettra de ne pas passer au contrôle tous les deux ans.

Voici les critères :

  • Vous avez reçu votre certificat de visite vert avec une validité.
  • Vous avez fait moins de 100 000 kilomètres.
  • Vous avez fait votre contrôle technique à temps.
  • La voiture ne date pas de plus de 6 ans.
  • Votre remorque ne dépasse pas la masse autorisée qui est de 750 kg.

Autres cas :

Certains contrôles sont nécessaires avant la date d’échéance fixée. Voici les cas :

  • La vente du véhicule,
  • Suite à un accident

Contrôle technique suite à la vente du véhicule

Si vous pensez vendre votre véhicule, vous allez devoir faire le contrôle technique du véhicule s’il date de plus de 4 ans. Sachez que, si votre contrôle est défavorable, mais avec une obligation de contre-visite, vous aurez le choix soit de vendre la voiture dans un délai de 2 mois ou simplement de terminer les réparations pour ensuite refaire la contre-visite. Si votre test est positif, le vendeur aura 6 mois pour vendre le véhicule.

Il est important que le contrôle technique automobile soit favorable au moment de la vente pour éviter une vente frauduleuse et aussi pour rassurer le client.

Contrôle technique après un accident (véhicule d’occasion)

Suite à un accident, un expert pourra vous demander de repasser le contrôle technique automobile pour être sûre que le véhicule est en état de conduire. Par exemple, si une pièce a été endommagée qui composait un élément important pour votre sécurité et celle des passagers.

Le contrôle technique est une procédure qui n’est jamais facile à passer, mais si vous voulez être dans les temps pour son passage au contrôle technique, choisissez un partenaire spécialisé dans le domaine qui pourra prendre le relais sur les procédures.