Quelle est la différence entre un pneu hiver et un pneu neige ?

Quelle est la différence entre un pneu hiver et un pneu neige ?

Pour les différentes saisons de l’année, les constructeurs spécialisés dans le pneumatique se sont adaptés pour proposer des pneus spécifiques. Ainsi, en été, les conducteurs équipent leurs véhicules de pneus d’été. Mais pour ce qui est de la période hivernale, il règne une grande confusion dans le choix entre un pneu hiver et un pneu neige. Si vous semblez rencontrer ce problème aussi, voici de quoi vous éclairer sur la question.

Qu’entend-on par pneu hiver ?

Un pneu hiver par définition, est un pneumatique utilisé et certifié exclusivement pour l’hiver, remplissant les conditions nécessaires à une conduite en cette saison. Ce pneu garantit de bonnes performances, lorsqu’il arpente les voies enneigées ou verglacées et résiste à une température proche de 0 ° C. Ces performances sont dues à l’apposition des rainures hiver sur son flanc, ce qui procure une adhérence optimale.

Lire également : 500 Classe A E-Cell produites avec Tesla

Vous ne le savez pas peut-être, mais un pneu hiver a des avantages qui lui sont propres, notamment lors des intempéries. Par le mauvais temps hivernal, vous remarquerez une meilleure amélioration de la distance de freinage avec ce pneu, à l’inverse d’un pneu été. L’autre point positif, c’est qu’il ne durcit pas lorsqu’il se retrouve dans un froid extrême. Ainsi, le revêtement d’une gomme plus souple permet une meilleure tenue de route tout en réduisant les dépenses énergétiques.

Qu’est-ce qu’un pneu neige ?

Le terme « pneu neige » est apparu dans le jargon du pneumatique, au même titre que le pneu contact. Pourtant, le terme exact à utiliser est le pneu hiver. Les matériaux qui composent sa thermogomme lui confèrent de bonnes performances même lorsque les températures sont glaciales. Le pneu neige se présente comme un pneu clouté utilisé en montagnes.

A voir aussi : Quel est le meilleur site pour acheter des pneus ?

Il est capable de braver des conditions hivernales extrêmes. Pour des questions de sécurité, il est interdit aux conducteurs de ne pas excéder les 90 km/h quand ils équipent ce type de pneu. Certains véhicules particuliers sont autorisés à se déplacer jusqu’à une vitesse de 60 km/h.

Distinction entre un pneu neige et un pneu hiver

Outre les appellations données et les présentations qui caractérisent chaque fabricant de pneumatiques, on note une différence fondamentale. Le pneu « neige » est une notion faisant l’objet d’une règlementation. Contrairement au précédent, le pneu hiver n’est soumis à aucune définition ou obligation règlementaire.

Cependant, l’Europe tout entière reconnaît et utilise le pneu « neige ». Afin de le différencier des autres pneus, il reçoit l’inscription « M+S ». Par contre, il n’y a aucune règlementation de performance soumise sur la neige.

Quelques-uns de ces pneus « neige » reçoivent l’homologation de pneus pour des conditions de neige extrêmes, à la seule condition qu’ils passent le test d’adhérence sur la neige. L’inscription 3PMSF (3 peak mountain snowflake) est une icône symbolisant une montagne à 3 pics avec un flocon de neige à l’intérieur. Apercevoir cette icône prouve que le pneu remplit le niveau de performance d’usage minimal sur la neige. Les services de normalisations des pneumatiques recommandent que ces pneus soient les seuls à être reconnus comme des pneus hiver.

A présent, vous savez désormais comment reconnaître un pneu neige et un pneu hiver.