Apprendre la conduite en digital : est-ce une bonne idée ?

Apprendre la conduite en digital : est-ce une bonne idée ?

De nos jours, de plus en plus d’instructeurs de conduite proposent leur service en ligne afin d’apprendre à conduire à distance. Les auto-écoles se sont alors lancées dans les cours en ligne afin de pouvoir proposer des cours de conduite personnalisés à des frais moins élevés que les instructeurs classiques. Il est également possible d’apprendre à conduire grâce à l’utilisation des simulateurs de conduite. Ceux-ci offrent un apprentissage avancé sur n’importe quel type de véhicule. À travers cet article, nous allons vous dire pourquoi il est plus avantageux de choisir les auto-écoles digitales.

Les auto-écoles en ligne : comment ça marche ?

Habituellement, pour pouvoir obtenir le permis de conduire, il était nécessaire de se rendre chez une auto-école près de chez soi et compter des frais d’apprentissage pouvant aller jusqu’à 1 500€. Devoir se déplacer souvent afin de poursuivre les cours de conduite est parfois embêtant, car cela peut empiéter sur les autres programmes que l’on a dans la semaine.

A lire également : Mercedes Benz défile

C’est alors en 2013 que quelques instructeurs de conduite indépendants ont décidé de se lancer dans l’apprentissage à distance, dans l’initiative de faciliter l’accès à des cours de conduite adaptés aux disponibilités de l’apprenant. Il était donc à la base question de soulager ceux qui souhaitaient obtenir leur permis de conduire, mais n’avaient pas le temps de passer chez une auto-école classique.

Cependant, au fil du temps, ces formateurs digitaux ont commencé à faire de la concurrence aux auto-écoles physiques grâce à leur suivi personnalisé et des tarifs parfois très abordables comparés aux cours de conduite classiques. En effet, la possibilité de suivre des cours de conduite à n’importe quelle date et heure est un atout majeur des auto-écoles digitales. Cela est possible grâce aux formateurs indépendants qui peuvent alors s’adapter aux disponibilités de leurs apprenants.

Lire également : Le Mercedes Classe A Cabriolet sur la rampe de lancement

Les candidats peuvent alors s’inscrire en tant que candidat libre pour passer l’examen du code et de la conduite. Pour ce faire, il est indispensable de récupérer le numéro NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé).

Pourquoi se tourner vers les auto-écoles digitales ?

On peut noter que depuis le lancement des formateurs indépendants sur internet, de nombreux candidats ont trouvé satisfaction dans les services qu’ils proposent. Ces auto-écoles digitales ont en effet dépassé les établissements classiques avec des taux de réussite qui atteignent les 90% pour l’examen du code de la route et 70% pour celui du permis de conduire.

Pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps, les formations en ligne offrent une plus grande liberté sur la gestion du temps d’apprentissage. En effet, grâce à des cours dématérialisés, les candidats peuvent se servir de leur tablette ou de leur ordinateur pour accéder aux leçons de conduite. Ils peuvent ainsi suivre les cours selon leur disponibilité.

Les plateformes d’apprentissage en ligne peuvent interagir directement avec les enseignants pour que les candidats puissent avoir des réponses immédiates à leurs questions. Et grâce au développement de la technologie, ces plateformes font en sorte que les cours soient animés et bien compréhensibles pour les candidats.

Quant au tarif, ces établissements en ligne proposent des prix plus abordables, voire deux fois moins chers que les auto-écoles classiques. Si le tarif pour les établissements traditionnels coûte dans les 1 500€, pour 750€ il est possible de suivre des cours à distance. Si ce sujet ou le domaine des véhicules en général vous intéresse, alors allez sur autofou.fr.

Apprendre à conduire avec un simulateur de conduite

Avec la grande avancée de la technologie, il est maintenant possible d’utiliser des simulateurs de conduite. Ils permettent à un individu de s’exercer à la conduite. L’apprenant peut ainsi assimiler plus sérieusement les règles de sécurité pour la circulation sur route et autoroute.

Les simulateurs permettent aussi de s’exercer à la conduite de tous les types de véhicules : voiture de plaisir, de transport, des poids lourds et même des deux roues. L’apprenant peut ainsi acquérir des bases dans tous les domaines.