Quelles sont les démarches à suivre pour ouvrir son garage automobile 

Quelles sont les démarches à suivre pour ouvrir son garage automobile 

Selon l’INSEE, l’automobile constitue le deuxième pôle de dépenses des ménages derrière leur logement. Au cours de ces dernières années, le secteur de l’entretien et de réparation automobile a connu une croissance intéressante en France. Outre le fait qu’on note plus de véhicules, cela est dû au besoin important d’entretien des anciens véhicules et des modèles plus récents. En plus, on assiste à une innovation automobile. De nos jours, les voitures présentent des caractéristiques techniques particulières. Leur réparation demande l’intervention des professionnels. Comment ouvrir donc votre garage automobile ? Voici quelques détails à tenir en compte.

Faire une étude de marché

Si vous êtes prêt à lancer votre business de garage automobile, il faut en premier effectuer une étude de votre marché. Cela vous permettra de cerner de manière pointue l’offre et la demande. En France, on dénombre environ 44 000 centres auto. Autant dire que la concurrence est rude sur le marché de l’automobile français. De fait, l’analyse du secteur d’entretien et de réparation automobile de votre région est un prérequis primordial à effectuer. Ce faisant, vous saurez :

A lire aussi : Traceurs GPS auto : sont-ils vraiment efficaces 

  • Le nombre de concurrents qui se trouvent dans votre zone ;
  • Les prix pratiqués ;
  • Les caractéristiques de votre cible, ses besoins ;
  • Les réglementations régissant le marché local.

Ces différents points déterminent le potentiel économique de votre projet. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les idées de création d’entreprises, vous pouvez toutefois devenir franchisé d’un garage automobile. C’est une manière de vous décharger de certaines démarches administratives en ayant à côté une activité génératrice de revenus.

Choisir votre statut juridique

Après l’étude approfondie de votre marché, vous pouvez choisir la forme juridique de votre futur garage. Cela est valable pour toute personne qui souhaite ouvrir un garage indépendant. Pour ce faire, vous pouvez choisir le statut d’autoentrepreneur ou créer une société. En optant pour le statut d’autoentrepreneur, vous avez la possibilité de commencer votre activité avec des frais limités. En plus, vous jouirez d’un régime social et surtout d’un régime fiscal intéressants. Cependant, vous ne bénéficiez d’aucune protection par rapport à votre patrimoine personnel.

Lire également : Comment acheter une BMW pas cher ?

La création d’une société vous oblige à tenir minutieusement une comptabilité, étant donné que vous aurez des charges sociales et fiscales conséquentes. Elle vous permet cependant de séparer votre activité professionnelle de votre vie personnelle. Vous avez donc une garantie de protection de votre patrimoine personnel. Disposer d’une véritable société permet également de rassurer les clients. Vous gagnerez plus en crédibilité. Vous pouvez créer une société à responsabilité limitée (SARL) ou une société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU).

Un garage indépendant ou devenir franchisé ?

Ouvrir un garage indépendant et opter pour une Franchise Delko sont deux options qui s’offrent à vous pour démarrer votre activité. En optant pour cette dernière option, vous jouirez de la notoriété de la marque, pouvez tirer profit de son savoir-faire et de l’accompagnement. Aussi, vous n’aurez pas besoin d’investir un montant important et bénéficierez d’une rentabilité quasi certaine.

Avant de devenir franchisé, vous devez cependant verser un droit d’entrée et des redevances. Il faut aussi dire que vous êtes lié par un contrat à la marque en question. Ce qui vous confère certaines obligations.