Comment le décolletage a révolutionné l’industrie automobile

Comment le décolletage a révolutionné l’industrie automobile

Selon certaines statistiques, le marché mondial de l’automobile tourne autour de 2,95 billions de dollars en 2022.  L’industrie automobile se doit de prendre des mesures concrètes pour accroître sa productivité afin de répondre à une demande de véhicules aussi élevée.

Récemment, nous avons constaté une augmentation de la part de la technologie du décolletage de type usinage suisse dans la fabrication de pièces de précision, pour le marché automobile. Dans cet article, nous allons examiner les raisons de cet état de fait et les perspectives.

A lire en complément : Comment choisir une batterie de voiture sans permis ?

Le développement de la technologie CNC, Computerized Numerical Control, s’est révélé être un véritable jalon dans l’histoire de l’industrie. Dans les années 1950, la technologie du contrôle numérique informatisé a été mise au point, ce qui a immédiatement révolutionné les procédures de fabrication. Auparavant, les équipements de traitement des matériaux tels que les tours, les rectifieuses et les fraiseuses montrait leurs importantes limites. Tous devaient être contrôlés manuellement ou de manière semi-automatique, ce qui rendait la fabrication à grande échelle pratiquement impossible. La technologie de l’époque limitait considérablement la productivité et le volume de fabrication, principalement parce qu’elle consommait énormément de temps et de main-d’œuvre. Aujourd’hui, près de 40 % de l’industrie de la CNC est utilisée par l’industrie automobile, et des pièces décolletées de précision sur des machines automatiques sont présentes dans pratiquement toutes les voitures produites.

A lire également : Des conseils pour allonger la durée de vie d’un turbocompresseur

Le rôle de la CNC dans l’amélioration de l’efficacité et de la précision de la fabrication de masse des automobiles

L’efficience de la fabrication a été considérablement améliorée et simplifiée en éliminant la nécessité d’un opérateur pour faire fonctionner la machine. Auparavant, chaque machine devait être contrôlée par un agent humain, qui ne pouvait produire qu’un nombre limité de composants. De plus, lors du contrôle qualité, bon nombre des composants produits étaient rejetés, car défectueux.

La révolution numérique a permis de programmer la machine-outil pour qu’elle effectue des séquences de mouvements de la même manière que par un opérateur humain, mais beaucoup plus rapidement. Cela a permis de produire des pièces dans des délais nettement plus courts et de réduire considérablement le nombre de pièces défectueuses. Étant donné que les pièces décolletées par CNC font partie de sous-ensembles complexes plus importants, la précision de toute fabrication est essentielle, permettant de gagner du temps et d’économiser des pièces brutes.

Les énormes possibilités inhérentes à l’usinage CNC garantissent son utilisation performante dans presque tous les segments de l’industrie. Aujourd’hui, il est plus facile de se représenter une industrie primaire telle que l’automobile contenant des pièces usinées sur des machines CNC. Cette technologie permet de fabriquer rapidement et avec précision des pièces métalliques telles que des soupapes, des culasses, des engrenages, des essieux, des arbres à cames ou même des blocs moteurs. En outre, l’usinage CNC de matières plastiques, telles que le verre acrylique, est possible sur les machines CNC. C’est pour toutes ces raisons qu’elles sont également utilisées dans la fabrication de composants d’éclairage automobile. Il convient également de noter qu’en raison de son usinabilité et du peu de temps qui s’écoule entre la conception et l’obtention du produit fini, la technologie CNC est pertinente et excellente pour la fabrication de prototypes de pièces automobiles usinées.

Exemples d’évolution des capacités des machines-outils CNC dans l’industrie automobile

Le potentiel inhérent à la technologie CNC est illimité. Son développement est impressionnant et ses solutions permettent de réaliser des projets de plus en plus complexes. C’est pourquoi, dans l’industrie automobile, cette technologie est utilisée pour l’estampage de grandes pièces, telles que les carrosseries de voitures et les pièces décolletées. Mais également pour la fabrication de pièces plus petites, telles que les systèmes de transmission ou les systèmes électriques. Correctement programmées, les machines CNC peuvent usiner de nombreuses pièces brutes, y compris les plus couramment utilisées dans l’automobile, l’acier, l’aluminium ou la fonte. La capacité croissante des machines-outils CNC à tourner en série des pièces de haute qualité a permis aux fabricants de créer des véhicules offrant une durabilité et des performances optimales.

Avantages de l’utilisation des machines-outils CNC dans l’industrie automobile

Les machines-outils traditionnelles sont en passe d’appartenir au passé. Les machines CNC, symbole de changement dans l’industrie contemporaine, prennent la relève. En effet, les réalisations d’un travail manuel ont peu de chance de rivaliser avec les produits obtenus grâce à des machines-outils CNC. Le long temps de fabrication et la probabilité relativement élevée de pièces défectueuses sont des éléments dissuasifs efficaces. Il convient donc de mentionner quelques-uns des avantages liés à l’utilisation de la technologie CNC.

Une précision exceptionnelle

Les machines-outils contemporaines, commandées par ordinateur, peuvent produire les moindres détails avec une grande précision. L’industrie automobile exige des tolérances allant jusqu’à ±0,001 millimètre, il est nécessaire de fournir un produit d’une durabilité et d’une performance optimales. Les considérations de sécurité sont tout aussi importantes. Une pièce défectueuse peut entraîner des problèmes et des coûts importants pour l’utilisateur du véhicule dans lequel elle est installée.

Une vitesse exceptionnelle

Étant donné que les machines usinées peuvent répéter des séquences de mouvements d’outils beaucoup plus rapidement et avec plus de précision que les humains, l’automatisation accélère fortement les processus de production. Il est ainsi possible de fabriquer en masse des pièces de petite taille, même très complexes. Il est également plus rapide de créer et de tester des solutions prototypes.

Répétabilité

La capacité de fabriquer de nombreuses pièces identiques au cours de multiples processus répétitifs est un autre avantage que la technologie CNC propose, qui la différencie favorablement de la fabrication traditionnelle faisant intervenir le facteur humain. Les fabricants de pièces décolletées et tournées peuvent fournir à l’industrie automobile la quantité requise de pièces de haute précision. L’industrie automobile a besoin de telles capacités, car les véhicules d’un modèle donné, proposés sur le marché, doivent tous avoir la même apparence, le même fonctionnement et être durables, fiables et sûrs.

Réduction des coûts

Lors d’un traitement manuel traditionnel, il faut par ailleurs considérer le gaspillage de matière et les coûts supplémentaires qu’il engendre. En effectuant le travail avec des machines-outils CNC à commande automatique, il est possible d’obtenir des pièces plus précises encore et standardisées, dont seule une très faible quantité est rejetée, lors du contrôle de qualité. Les machines CNC permettent donc de répondre aux exigences croissantes de l’industrie automobile et d’utiliser les pièces brutes de manière optimale et efficiente.

Quelques mots de synthèse

Il n’y aura pas de « retour en arrière ». Les pièces décolletées sur machines CNC sont une excellente solution pour l’industrie automobile et le resteront. Les pièces usinées, en raison de la productivité élevée et de l’excellente répétabilité dimensionnelle, sont un facteur clé dans le développement de voitures modernes et sûres. Des entreprises comme SABNER, l’un des principaux fabricants de pièces décolletées pour l’industrie automobile, jouent un rôle important dans cette évolution technologique. Les experts de SABNER repoussent sans cesse les limites de la conception dans le but de répondre aux exigences en constante évolution de l’industrie automobile.