La France se prépare à recevoir des taxis volants pour les J.O de 2024

La France se prépare à recevoir des taxis volants pour les J.O de 2024

juillet 17, 2019 Non Par Samuel

Les Jeux olympiques, c’est pour bientôt. Il faudra s’allier afin de tester les meilleures infrastructures pour faciliter les déplacements des spectateurs. Aujourd’hui, Airbus, ADP et RATP vont faire équipe afin de tester des transports urbains volants (taxis volants). Il s’agit d’un service qui devrait être proposé en perspective des J.O Paris 2024. Les deux partenaires se sont déjà mis d’accord sur une étude de faisabilité qui va mener à la mise en place de ce projet. Aujourd’hui, l’objectif affiché de lancer officiellement ces taxis pour la compétition afin d’y ajouter une touche spéciale.

Airbus travaille sur 2 modèles d’aéronefs

C’est un projet qui repose sur plusieurs types de technologies qu’il faudra développer et mettre en service d’ici 2024. Parmi celles-ci, nous avons la propulsion électrique et l’autonomie de vol, celui-ci étant un élément non négligeable pour la fiabilité du projet. Comme partenaire clé sur ce projet, nous avons le géant de l’aéronautique Airbus qui s’est lancé depuis un moment dans des projets de mobilité. Aujourd’hui, il dispose d’une offre Voom qui permet d’utiliser des hélicoptères qu’il est possible de réserver la ligne pour une balade en zone urbaine. Pour le moment, les villes ayant profité de cela sont Sao Paulo et Mexico.

Lire également : 3 conseils pour bien entretenir sa moto

À noter qu’Airbus travaille en parallèle avec d’autres prototypes d’aéronefs électriques à décollage et atterrissage verticaux. Ce projet, du nom de Vahana, est un monoplace qui dispose d’un module de pilotage autonome et qui permet de se déplacer sur des distances assez courtes. Cependant, le principal obstacle reste l’aménagement de pistes d’accueil pour les futurs aéronefs, les vertiports, surtout en Ile-de-France.

Lire également : La nouvelle BMW M2 prend forme

Deux liaisons seront en phase test durant les J.O

Durant les Jeux olympiques, le projet sera sans doute abouti, du moins en grande majorité et on pourra envisager des tests pour le déplacement des personnes en ile de France. En ce moment, ils travaillent sur 2 lignes et 2 vertiponts pour faciliter les décollages et les atterrissages en zone urbaine. Durant les J.O, les deux lignes seront envisagées et il s’agira de liaisons reliant l’aéroport de Roissy à Dinseyland Paris. La seconde ligne va partir du futur centre olympique à l’aéroport.

Avec ce projet de taxi volant, la ville de Paris entend entrer de plain-pied dans la modernité et surtout proposer une solution aux modes de transport actuel.
Ce qui laisse penser que les modes de transport volant ont de l’avenir dans les grandes agglomérations.