Le duel FIAT vs VW

Le duel FIAT vs VW

Salon de l’Automobile de Paris, le groupe Volkswagen dévoile son arme de destruction massive, la Golf 7. Depuis le début de l’année, la Golf et la Polo sont devant la 208 en termes de vente Européenne, confirmant la domination du groupe allemand. Le géant de Wolsbourg affirme même qu’il peut produire sur la base technique de la nouvelle Golf, un total de 3,5 millions de véhicule par année. En coulisse, le duel avec FIAT autour de Suzuki et la résistance sur le dossier Alfa Romeo démontre une forte rivalité entre les deux groupes automobiles.

A lire aussi : La nouvelle Peugeot 2008

Il y a quelques semaines, Sergio Marchionne le grand patron du groupe FIAT avait critiqué la politique des prix sur le marché européen et même mondial, ainsi que l’obtention de l’argent de l’Europe au profit du groupe VW pour développer ses usines sur le vieux continent. En réplique, Ferdinand Piech affirmait son désir de racheter Alfa Romeo, déplorant la sous-exploitation de la marque italienne par le groupe FIAT. Le 27 Septembre, les deux hommes s’affichent dans une posture de réconciliation au Salon de l’Auto de Paris. Des sourires de façades en réalité.

Pendant que Volkswagen poursuit sa politique avec efficacité, FIAT tire l’essentiel de son résultat de la résurrection de Chrysler (sur le même modèle que Renault avec Nissan). Un plan de deux ans sera dévoilé par Marchionne en fin de ce mois d’octobre. Le constructeur italien va bénéficier d’un plan de 20 milliards d’euros que le gouvernement de Mario Monti va débloquer pour stimuler la production en Italie en échange de la préservation des activités des usines dans le pays. Les deux groupes automobiles ne sont pas dans la même posture, mais la rivalité est forte.

A lire également : Victoire de Kimi Raikkonen à Abu Dhabi

Le constructeur japonais Suzuki pourrait être la prochaine raison du combat entre VW et FIAT. Il y a une semaine, Marchionne a indiqué qu’il souhaitait renforcer les liens entre le constructeur italien et Suzuki, tandis que VW fournit des moteurs diesel au petit constructeur nippon et dispose de 19,9% du capital du petit constructeur nippon. Donc si FIAT souhaite investir dans Suzuki, il faudra affronter VW qui n’a pas l’intention de quitter le capital du japonais. Ambiance. Stratégiquement parlant, Suzuki est un complément pour FIAT à l’international, tandis que VW entrevoie le japonais comme une marque de petite voiture, ou il est sous-développé.

Pour montrer l’affirmation de FIAT, la presse italienne se faisait l’écho la semaine dernière d’un intérêt pour OPEL. En réalité une rumeur destinée à montrer que le groupe italien est un acteur important et capable de tout. Pendant ce temps, VW laisse entendre qu’Alfa Romeo est vraiment une marque intéressante pour sa stratégie. Mais, discrètement, Marchionne a approché Mazda pour une alliance capitalistique avenir, afin de contourner le problème Suzuki.

VN:F [1.9.16_1159]
chargement…
Note: 0.0/5 (0 votes)

Articles complémentaires :

  1. La Fiat 500 Bicolore
  2. La Fiat 500X est confirmée
  3. Fiat 500 Turbo
  4. La Fiat 500X en cours de conception
  5. La stratégie surtout financière du groupe FIAT – Chrysler