Pourquoi Volkswagen drague Alfa Romeo ?

Le : 12 décembre 2017 - 01:27

Tweet

A lire également : Photo espion de la nouvelle Ford Mondeo

Depuis maintenant cinq mois, le président du conseil d’administration de Volkswagen, Ferdinand Piech, spam la communication du groupe FIAT autour de la marque Alfa Romeo. Depuis le début de l’année 2011, Sergio Marchionne, le président du Groupe FIAT affirme que la marque italienne n’est pas à vendre, mais durant combien de temps et pourquoi VW vise une marque italienne ?

L’accélération des déclarations de Ferdinand Piech autour de la marque Alfa Roméo c’est entrevu durant cette première quinzaine du mois de Mars 2011. L’homme fort du Groupe VW a affirmé en marge du Salon de Genève, que dans les 5 ans à venir, la société allemande pourrait augmenter les ventes d’Alfa Romeo à 400.000 ventes par années (4 fois plus qu’aujourd’hui).  Quelques jours plus tard, Piech indique après le énième refus de Marchionne, « Volkswagen a le temps. »

A découvrir également : Roues « Sport Classic » 19 pouces

La rumeur affirme que VW a déjà fait une proposition de 350 millions d’euros pour racheter Alfa Romeo. Mais pourquoi cette stratégie agressive autour de la marque italienne ?

Plusieurs hypothèses à cela, mais la principale reste structurelle et de développement d’image de marque. Aujourd’hui, la marque VW est le centre de la gamme. Skoda représentant une alternative moins coûteuse d’avoir accès à la qualité VW, tandis que SEAT permet d’avoir un véhicule plus stylisé que le classicisme allemand. Jusqu’à présent l’équation est performante. Une stratégie qui pourrait être bien utilisée par AUDI à l’avenir.

En effet, Alfa Romeo et Audi sont, sur le principe des rivaux plus ou moins directs. Ce à quoi le projet de VW autour de la marque italienne n’a pas d’intérêt au premier regard. Toutefois, si AUDI a travaillé son style ses dernières années, ce design allemand ne satisfait pas tout le monde. Alfa Romeo peut donc devenir l’équivalent pour la marque aux autres anneaux, ce que SEAT est à Volkswagen : un design italien dynamique, agressif doté d’une technologie et d’une finition allemande. L’alchimie parfaite selon Piech.

Mais, si la logique VW,  avec ses deux marques satellites,  est suivi par AUDI, il reste une autre marque à acquérir. Une marque devant permettre d’offrir la qualité AUDI pour moins chère. Pour le moment, rien n’indique que Ferdinand Piech à une marque dans le viseur. SAAB, récemment redevenu la propriété d’un fond d’investissement hollandais, pourrait être une cible de choix. L’ADN entre la marque suédoise et AUDI est commune (la SAAB 92 de 1948 n’était t’elle pas dotée d’un 2cyl  DKW, ancêtre historique de la marque aux quatre anneaux ?). L’avenir nous le dira.

Désormais une chose est certaine, le groupe VW a une vision sur le secteur de l’automobile Premium, afin de décliné le savoir faire AUDI sur d’autres marques, pour augmenter sa rentabilité et surtout ses ventes afin de devenir d’ici 10 ans le leader des groupes automobiles mondiaux.

Articles complémentaires :

  1. Alfa Romeo 4C Concept
  2. Un nouveau moteur 1,8 l turbo pour Alfa
  3. Teaser de l’Alfa Romeo 4C
  4. L’actualité F1 de la semaine
  5. Volkswagen n°1 mondial en 2018 ?

 

A propos

Hello. Je m’appelle Samuel, je suis responsable d’une concession automobile à Rennes. Je suis bien entendu un grand passionné de voiture. Je partage donc ici avec vous quelques actus.

 

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Merci!