Règles d’émissions CO2 : le marché des véhicules utilitaires légers compromis ?

Règles d’émissions CO2 : le marché des véhicules utilitaires légers compromis ?

Soutenues par une économie de marché ouverte, les ventes européennes de véhicules utilitaires légers (VUL) ont dépassé celles des voitures particulières en 2018. Mais cette tendance se confirme-t-elle pour 2019 ?

Le marché des véhicules utilitaires légers (moins de 3,5 tonnes) risque comme les autres secteurs d’être confronté à des difficultés en raison de l’arrivée de nouvelles normes d’homologation des émissions de CO2 des véhicules légers. Jusqu’ici les ventes de VUL ont augmenté de 3,5 % dans les pays de l’Union européenne et de l’Association européenne de libre-échange. Elles avaient même dépassé pour la première fois depuis 2007 la barre des 2 millions d’unités.

A découvrir également : BMW Connected Drive : surfez en BMW

Plusieurs des grands marchés européens ont ainsi enregistré des gains importants, comme l’Espagne (+7,8 %), l’Allemagne (+5,4 %) et la France (+4,6 %). Ces chiffres ont compensé une légère baisse en Grande-Bretagne (-1,3 %) et en Italie, un pays en proie à des difficultés économiques (-6 %).

La livraison du « dernier kilomètre »

Comme on le sait, le marché des véhicules légers de transport commercial est tributaire de l’évolution économique, surtout dans des secteurs clés comme le logement et la vente au détail. Fin 2019, nous verrons si cette tendance positive s’est confirmée ou non. En attendant, les fourgonnettes commerciales de taille moyenne comme la Ford Transit ont le vent en poupe.

A voir aussi : Ford augmente la production de la Fiesta ST

Ces types de véhicules sont très appréciés pour la livraison du « dernier kilomètre », un service qui connaît une forte tendance avec la croissance du commerce en ligne. Ce développement du service de proximité répond à la nécessité de transporter de plus en plus de marchandises dans les centres urbains et ailleurs.

Les marques les plus vendues en Europe de véhicules utilitaires légers l’an dernier étaient :

  • Ford, qui a gagné 6,9 % de part de marché avec un total de 321 334 ventes, ce qui lui donne encore une fois la première place,
  • suivie de Renault, en hausse de 1,1 % avec 280 439 ventes,
  • et de Volkswagen, au troisième rang avec 233 600 ventes, soit une augmentation de 3,2 %.

Si l’on regarde le classement par groupe automobile, c’est PSA qui domine le marché européen avec une part de 25 % suite à l’intégration des modèles Opel/Vauxhall dans sa gamme à la mi-2017.

Quels étaient l’an dernier, les modèles des utilitaires les plus vendus ? La Peugeot Expert, la Ford Transit, la Citroën Jumpy et la Renault Master. En termes de volume, c’est la Transit Custom qui occupe la première place, suivie du Sprinter de Mercedes et de la Berlingo de Citroën. Parmi les lancements majeurs ayant marqué l’année dernière, on peut citer la nouvelle famille de fourgonnettes du groupe PSA, la Peugeot Partner, et le Combo d’Opel/Vauxhall. N’oublions pas aussi les nouveaux venus comme le Sprinter troisième génération.

Nouveau processus de certification d’émissions : le casse-tête des fabricants

L’arrivée fin 2019 de la nouvelle norme de contrôle (WLTP) risque de bouleverser les plannings de livraison des fabricants. Ils seront peut-être contraints de revoir leurs futurs modèles et de les modifier pour satisfaire à une utilisation optimisée. Elle obligera aussi sans doute les entreprises à revoir leur parc automobile.

Les fourgonnettes étant disponibles dans de nombreuses options et nombre d’entre elles étant produites en fonction de la demande, les fabricants devront intégrer cette nouvelle contrainte dans leurs plannings. Mais quelle sera la réaction des clients, notamment des loueurs de VUL? Choisiront-ils d’attendre 2020 pour renouveler leurs contrats, date où les normes de calcul des émissions de CO2 seront mieux précisées ?

Une priorité pour les constructeurs automobiles : les véhicules électriques

Ford, Mercedes et VW conduisent de nouveaux projets pour électrifier le marché des véhicules utilitaires inauguré par la future Renault Kangoo entièrement électrique. Ford lance de son côté une version hybride plug-in de sa Transit Custom tandis que Mercedes ajoute à sa gamme le modèle Vito électrique, suivie de la Sprinter et du Citan, tous les deux électriques. VW a déclaré à son tour qu’elle lancerait en 2018 des versions électriques du Caddy, du Transporter et du Crafter.

Ces fourgonnettes intéressent déjà les acheteurs. Mais ce n’est qu’au milieu des années 2020, lorsque la prochaine série de normes relatives aux d’émissions de CO2 (après Euro 6) entrera en vigueur, que la véritable évolution vers les fourgonnettes électriques aura sans doute lieu.

Nous espérons que cet article vous a plu. Nous proposons aux concessionnaires et vendeurs automobiles notre système de vente aux enchères de véhicules utilitaires légers d’occasion https://www.adesa.eu/fr-fr/cms/type-de-carrosserie/camionnette de haute qualité. Découvrez Adesa, notre nouveau site en ligne pour les vendeurs professionnels de voitures.