Voyager et entretenir son camping car

Voyager et entretenir son camping car

Avec la crise du corona virus et l’annulation des vacances, le business des camping-cars a explosé.  Si de nombreux français se sont tournés vers les services de location, certains d’entre eux qui, sans doute, ont pris le temps du confinement pour mûrir un rêve latent depuis longtemps, ont choisi d’investir. Mais entretenir son camping-car peut s’avérer un vrai casse-tête : espaces exigus, installations nombreuses et variées… Voici quelques conseils pour voyager en toute tranquillité et entretenir son petit bijou sur roues.

Quelques conseils pour le voyage

Partir en camping car, c’est aussi retrouver un peu le goût de l’essentiel. Alors n’ayez pas peur de voyagez léger. Faites des essais de rangement : l’enjeu est de stocker tout ce que vous voulez emmener de la manière la plus optimale possible. De quoi allez-vous avoir besoin souvent ? Qu’est ce qui sera utilisé occasionnellement et qui peut être rangé au fond des coffres ? Limitez l’inutile ou les choses dont vous pouvez vous passer.

Lire également : Transparc, la solution pour se garer pas cher à l’aéroport CDG

Comment entretenir les blocs humides ?

Pour tous les réservoirs, un entretien fréquent est nécessaire. Vidangez l’eau claire systématiquement avant l’hiver et régulièrement et faites-le régulièrement le reste du temps. Pour les autres réservoirs, le nettoyage doit aussi être régulier. Cela vous évitera bien des désagréments, notamment les odeurs qui peuvent remonter des siphons. Côté produits, rien de bien spécifique : les produits de la maison feront l’affaire (lessive à diluer, savon noir, eau de javel, etc.).

Comment entretenir l’habitacle ?

Pour assurer l’étanchéité de l’habitacle, il est conseillé de procéder annuellement à un contrôle d’humidité. Afin de voyager en toute sécurité, pensez à embarquer l’extincteur, obligatoire dans les camping-cars ! Afin de garantir son bon fonctionnement, vous pouvez le secouer régulièrement. Pensez à le remplacer tous les 5 ans pour votre sécurité. N’hésitez pas à dépoussiérer régulièrement le système de chauffage ! Il n’est pas rare que de petits insectes viennent l’explorer et puissent obstruer certaines parties du système.

A lire également : Obtenir sa carte grise en ligne : nos conseils

Comment entretenir l’extérieur ?

Pour nettoyer la carrosserie, rien de plus simple : de l’eau savonneuse et un tissu microfibre. En fonction de la taille de votre véhicule, vous pouvez investir dans un balai télescopique, équipement qui s’avère utile pour nettoyer l’engin ! Comme pour une voiture ordinaire, vous pouvez aussi le faire briller grâce à la peau de chamois. Pour les petites traces récalcitrantes, il existe des blocs effaceurs à humidifier pour s’en servir comme d’une gomme.

Et côté mécanique ?

Le moteur nécessite un entretien régulier. Pensez à le faire contrôler tous les 50 00 kilomètres. Contrôlez également la pression des pneus. Si pour une voiture la pression peut varier légèrement en fonction du chargement, c’est encore plus vrai pour le camping car ! Là encore, n’hésitez pas à faire des essais, à prendre conseil notamment avant le premier départ. Pour remiser votre véhicule en cas de longue période sans utilisation, vous pouvez légèrement sur-gonfler les pneus afin qu’ils ne souffrent pas de déformation. Pensez à charger les batteries régulièrement pendant trois jours consécutifs. Attention à la décharge complète qui peut la rendre hors d’usage.  En cas de changement de matériel, renseignez-vous auprès de spécialistes pour acheter votre batterie de camping car.