Le segment du luxe victime du masstrige made in China

Le segment du luxe victime du masstrige made in China

Tweet

A lire aussi : Nouveau Calendrier Porsche 2011

Les temps changent. Les constructeurs d’automobile hyper luxe sont désormais plus à l’écoute des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), plutôt que du marché américain, autrefois la norme pour eux. La présentation de la Lamborghini Urus, au salon de Pékin cette semaine est l’illustration de ce changement. Désormais, les marques de luxe se démocratisent vers le Masstrige : l’alliance entre un produit de masse et une marque de luxe.

La première à avoir réalisé cette performance est Porsche qui, avec le Cayenne a réussi à faire vendre autre chose qu’une machine propulsé par un moteur boxer avec succès. La marque allemande a lancé dernièrement la Panamera et prépare un petit SUV. Aston Martin a présenté la Rapide, une berline, ainsi que la Cynet une citadine. Ferrari a lancé la FF et la California et prépare d’autres modèles. Maserati va lancer un SUV en plus d’une nouvelle Quattroporte. Enfin, Bentley a présenté un SUV au salon de Genève.
Même Rolls Royce commence à développer des modèles pour augmenter sa gamme d’ici 2017. La cause de cette démocratisation des constructeurs hyper luxe est la demande des nouveaux marchés. L’image de ses marques sur ses pays est la projection des légendes occidentales, donc il n’y a pas besoin de construire une image. Par contre il faut s’adapter à la demande locale.

A lire en complément : Porsche Camp4 en Finlande

Lamborghini a présenté l’Urus dans ce sens. 3000 ventes annuelles de ce super SUV sont attendus, soit plus que les productions des supercars de la marque. Des ventes sont seront essentiellement concentrées sur la Russie et la Chine. Les véritables demandeurs de ce véhicule. C’est ainsi que se présente le changement. En effet, les USA et l’Europe n’ont jamais demandés un SUV Lamborghini, mais le consommeront comme le reste du monde.

Un signe de changement marketing important sur ce segment de marché autrefois dicté par les Etats-Unis.

VN:F [1.9.16_1159]
chargement…
Note: 5.0/5 (2 votes)

Le segment du luxe victime du masstrige made in China, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Articles complémentaires :

  1. Eterniti Hemera, SUV de luxe
  2. Nouvelle XF : le luxe par excellence
  3. Lamborghini Gallardo LP550-2 Spyder
  4. PSA et Renault : Objectif rentabilité
  5. Porsche vise le contrôle des plates-formes techniques du groupe VW