Peut-on changer ses disques de frein seul ?

Peut-on changer ses disques de frein seul ?

Le disque de frein est ce dispositif technique utilisé pour que votre véhicule puisse s’arrêter au moment opportun. Par ailleurs, dans le lot, vous avez les plaquettes de frein qui créent une friction afin que les roues ralentissent dans leurs rotations. En outre, les systèmes de disques de frein ont également les pistons et un étrier. Les pistons vont pousser les plaquettes contre le disque de frein pour que le véhicule s’arrête ou réduise sa course. Il peut arriver que vos disques de freins soient vétustes et aient besoin d’être changés. Dans ce cas, pouvez-vous les changer seuls ?

Pour quelles raisons deviez-vous changer vos disques de frein ?

Vous devez forcément changer vos disques de freins quand l’épaisseur minimum d’usure se présente. En effet, vous devez savoir que tout disque de frein possède une côte d’épaisseur déjà définie. Ainsi, il doit être changé quand ce minimum est atteint. Autrement, vos freins ne répondraient pas. Il faut noter aussi que l’usure desdits disques dépend de votre manière de conduite et de la route que vous avez engagée. Par ailleurs, sachez que quand vous constatez des cassures, rayures ou toute autre anomalie sur votre disque de frein, celui doit être changé.

A lire aussi : Festival Porsche 2011

Retenez que les routes qui font faire des détours sont plus susceptibles de détériorer vos disques de frein que les autoroutes. Soyez donc vigilants en mesurant l’épaisseur restante pour votre disque de frein entre 10 000 et 30 000 km effectuer. Dès que le fameux minimum est atteint, il faudra bien changer ses disques de frein. Mais, pouvez-vous le faire seul ?

On démonte les roues et retire le nécessaire

Pour changer vos disques de frein, vous aurez à surélever le véhicule afin de démonter les roues. Si vous pouvez le faire seul dans votre garage, tant mieux. Autrement, faites-vous aider ou faites appel à un professionnel. Le véhicule sera toutefois sur un élévateur. Maintenant, vous allez enlever les roues pour retirer ensuite l’étirer de frein.

A lire aussi : Quid du futur de Lotus ?

Pour le faire, tournez-le à l’envers avec un extracteur. Ensuite, vous enlèverez la plaquette de frein dudit étrier après avoir retiré les disques de frein. Ici, vous verrez le disque de frein sur un moyeu. C’est de ce moyeu que vous retirerez votre disque de frein.

Vous devez aussi bien graisser votre plaquette de frein avec un bon liquide de frein. Une fois ces éléments retirés, procédez au bon nettoyage du reste des systèmes de freinage avant de faire un nouveau montage. Dès lors, vos freins répondront convenablement vous évitant toute sorte de collision.

Passer au changement de vos disques de frein 

Pour l’installation de votre disque de frein, vous devez y aller dans un ordre inversé. Avant, votre nouveau disque doit être posé sur le moyeu. Pour éviter tout frottement entre les pièces, prenez la peine de dégraisser votre plaquette. En effet, le disque de frein est souvent fait avec du fer ou de l’acier. Quant à la plaquette, elle a une partie métallique appelée sabot et une garniture de frein qui lui est attachée. Une fois le disque posé, les plaquettes seront ensuite vissées sur l’étrier frein. Le vissage se fera intelligemment pour ne pas rendre complexe le freinage. Lorsque vous faites bien alors le montage des montures, il y a plus de facilité à insérer les plaquettes. Vous devez aussi passer au graissage des boulons qui sont mis dans l’étrier et passer au vissage à l’aide d’une clé Allen.

N’oubliez pas de faire des essais

Avant de passer à l’essai, faites tout possible pour évacuer l’air qui s’est accumulé dans votre système de frein au moment du montage. Ici, vous aurez forcément besoin de l’aide d’un mécanicien auto. Dès lors, vous pourrez être rassuré que la pression des pédales va transmettre exactement la puissance nécessaire à vos systèmes de freinage. Enfin, testez votre véhicule sur une certaine distance afin de voir le fonctionnement de votre nouveau disque de frein. À cet effet, vous allez ressentir une minime résistance en appuyant sur vos pédales. Dès que ce constat est fort, alors vous avez des disques de freins qui fonctionnent encore à merveille.