Quels documents pour une location longue durée ?

Quels documents pour une location longue durée ?

Grâce aux portails internet qui jouent le rôle de facilitateur, les locataires et les propriétaires peuvent se trouver assez facilement. Cependant, comme un contrat de location implique une grande quantité de travail juridique, les deux parties doivent être pleinement conscientes de la documentation impliquée dans le processus. Découvrons ensemble la liste de documents juridiques pour les propriétaires et les locataires. 

Liste de contrôle juridique pour les locataires

Factures d’électricité : 

Généralement, les factures d’électricité sont au nom du propriétaire. Vérifiez toujours les cotisations antérieures ou les pénalités dues à des retards de paiement antérieurs. Vous pouvez également vérifier la charge totale autorisée sur votre compteur électrique, surtout si vous comptez utiliser plusieurs appareils à forte charge. Vous pouvez demander au propriétaire de demander un compteur électrique à forte puissance si vous louez une maison familiale.

A voir aussi : Comment faire un changement de carte grise en ligne ?

Certificat de non-objection : 

De nombreuses sociétés de logement dans des villes comme Mumbai, Pune, etc. ont certaines limitations et réserves en ce qui concerne les locataires. Il est sage de demander au propriétaire les règles de la société et le certificat de non-objection du bureau de la société de logement, afin d’éviter de futurs conflits.

Preuve de propriété du logement :

 Les locataires peuvent également demander la preuve de la propriété du logement, comme le titre de propriété ou tout autre document établissant le droit du propriétaire à louer le logement.

A découvrir également : Comment vendre une voiture quand on a perdu la carte grise ?

Liste de contrôle juridique pour les propriétaires

Preuve d’identité/adresse : 

Les propriétaires doivent conserver une copie de l’adresse et de la pièce d’identité de leurs locataires. En outre, s’ils louent à des étudiants, les propriétaires peuvent également demander les coordonnées des parents/tuteurs locaux. 

Vérification par la police :

 Faites vérifier votre locataire par la police pour vous assurer qu’il n’y a pas de poursuites judiciaires à son encontre. Cette vérification peut être effectuée au commissariat de police le plus proche. Vous devez remplir un formulaire et joindre la preuve d’identité de vos locataires. La police se rendra dans vos locaux pour procéder à une vérification en personne. 

Détails du travail :

Si vous avez des locataires qui travaillent au bureau, vous pouvez également consigner les coordonnées de leur employeur. C’est un autre moyen de vérifier le locataire et de s’assurer qu’il a un emploi stable et les moyens de payer le loyer à temps.

Charges d’entretien, charges d’eau, etc. :

Lors de la rédaction du contrat de location, le propriétaire et le locataire doivent décider du paiement des charges liées à la propriété. Si le propriétaire paie les frais d’entretien, le locataire paie les frais d’eau et les frais d’enregistrement du bail. Si la période de location est inférieure à 11 mois, l’enregistrement du bail n’est pas obligatoire. En outre, le contrat de location doit mentionner le montant de l’augmentation du loyer et la date à partir de laquelle il doit être précisé. Le contrat doit également mentionner le mode de paiement. Les intérêts à payer en cas de retard de paiement doivent également être clairement indiqués.