Permis de conduire : quelles astuces pour réussir votre examen ?

Le : 11 février 2019 - 12:48

Passer le permis de conduire est une étape nécessaire avant de pouvoir prendre le volant seul pour la première fois. Source de stress pour beaucoup, cet examen redoutable peut être préparé afin accroître vos chances de le réussir. Voici quelques astuces à mettre en application pour obtenir votre permis de conduire.

Commencez par le Code de la route

Durant vos leçons dans l’apprentissage de la conduite, le Code de la route vous aidera à comprendre les réglementations en vigueur. Prendre le temps de lire le Code de la route vous permettra de maîtriser progressivement votre façon d’aborder la route.

Lire également : Teaser de la Subaru XV

Connaître les lois régissant la route est une condition indispensable à l’obtention du permis de conduire. Toutes les situations que vous pourrez rencontrer au volant sont expliquées dans ce document fondamental. Son apprentissage vous aidera non seulement pour l’examen du Code de la route, mais aussi pour celui de la conduite. Vos connaissances seront évaluées durant un test, et plus généralement sur votre aptitude à conduire. Si le manuel traditionnel est efficace, il peut être intéressant de privilégier des approches plus pointues. Apprendre depuis le Code Rousseau ou grâce à une application traitant des essentiels vous aidera à évoluer plus rapidement. L’approche sera différente, pour vous mettre en parfaite condition pour le jour de l’examen. Où que vous soyez, vous pourrez travailler votre code, grâce à un accès sur smartphone, tablette ou ordinateur. Les corrections illustrées vous permettent de mieux comprendre vos erreurs et de retenir les bonnes réponses.

Préparez-vous aux questions pour votre examen

Un examen de conduite n’est pas toujours une partie de plaisir. Il est important de montrer à votre examinateur que vous vous intéressez réellement aux responsabilités qu’un permis de conduire vous apporte.

A lire en complément : Porsche 911 GT3 R Hybrid : Star internationale

Préparez-vous aux questions qui pourraient survenir durant l’examen. Celles-ci portent généralement sur la vérification technique du véhicule (état des pneus, questions sur le moteur, etc.) ou sur la sécurité routière. Bien que les questions soient choisies aléatoirement, il reste tout à fait possible de préparer des réponses correctes. Il n’est pas nécessaire de connaître chaque élément du code par cœur pour vous en sortir : s’il est essentiel de retenir les rudiments du Code de la route, il est aussi important de savoir s’adapter aux questions qui vous seront posées.

passer le permis de conduire

Ne négligez pas votre sommeil

Un sommeil suffisant optimise votre réactivité et votre bon sens. Avant un examen théorique ou pratique, dormir suffisamment permet de mieux gérer le stress et la peur sur la route. Un corps reposé sera moins favorable à l’emportement : la qualité de votre sommeil vous rendra non seulement plus vif, mais vous aidera aussi à retenir des informations pertinentes pour votre examen. Un sommeil suffisant réduit le handicap lié à une trop grande pression : moins sensible à la panique, vous serez aussi plus réceptif à ce qu’il se passe sur la route.

Faites attention au stress

Le stress peut être à l’origine d’un blocage ou de mauvaises habitudes de conduite. Garder votre calme est essentiel pour réussir votre examen de conduite. Compte tenu de l’imprécision de la date d’examen, de vos possibles difficultés à maîtriser chaque aspect du Code de la route ou de votre appréhension face à vos performances durant l’examen, il est tout à fait normal de ressentir du stress. Tenter de vous relaxer pour ne pas y céder vous aidera à mieux faire face à la situation. Si ce stress est compréhensible, il est préférable de le canaliser en vous concentrant sur vos révisions.

Abusez de vos heures de leçons de conduite

Les heures planifiées par votre auto-école sont prévues pour vous aider à assimiler les bases de la conduite. Planifier quelques heures supplémentaires est indispensable avant de vous présenter à l’examen. Si l’option est régulièrement proposée aux élèves ayant déjà profité d’une conduite accompagnée, elle peut aussi être sollicitée par des élèves en formation classique.

Ces heures sont habituellement modulables : vous pouvez opter pour l’une des solutions proposées par votre école de conduite ou demander des sessions supplémentaires pour vous améliorer. L’aide du moniteur reste précieuse : en plus de vous assister sur la route, il sera en mesure de vous expliquer les failles de votre conduite. Ces heures de conduite supplémentaires représentent aussi de multiples occasions de poser des questions sur ce que vous avez du mal à comprendre ou sur ce que vous n’avez pas encore assimilé.

Bien qu’il soit possible de demander ce surplus d’heures de conduite à quelques jours de votre examen, il est préférable d’opter pour des sessions étendues sur plusieurs semaines. Cette approche vous permet d’ajuster votre habitude du volant.

Familiarisez-vous avec la route

Quel meilleur moyen de réussir votre examen de conduite qu’en vous familiarisant avec la route ? Connaître ses particularités, l’évaluer et la dompter demande plus qu’un apprentissage théorique du code de conduite. Cette approche vous donne une idée globale des situations que vous pourrez rencontrer au quotidien. En partageant la route avec ses usagers habituels, vous vous exercez à vous positionner correctement sur la chaussée ou à lancer les bons signaux d’avertissement. Priorités, distances de sécurité, autonomie, courtoisie au volant… le temps passé sur le terrain doit être mis à contribution pour assimiler les bons comportements routiers.

Vérifiez les conditions météo du jour J

Ne négligez pas les conditions météorologiques qui changeront de nombreux paramètres durant votre examen. Vérifier les prévisions du jour vous permet de vous préparer à toute situation et à éviter les imprévus. Cela vous permet également de définir la conduite que vous devrez adopter au volant. Si chaque situation météo requiert une adaptation de vos habitudes et de votre style de conduite, être préparé vous donne une longueur d’avance.

Fiez-vous à l’examinateur

Protester ou contredire l’examinateur est la première garantie de rater votre examen. Fiez-vous à son expérience pour optimiser vos chances de réussite. Vous justifier après une remarque, aller à l’encontre de ses recommandations ne servira pas vos intérêts. L’examinateur a le devoir de vous signaler vos erreurs afin que vous puissiez améliorer votre conduite. Allez dans son sens et soyez poli, quelles que soient les circonstances. Votre examinateur est là pour vous évaluer de façon objective, alors fiez-vous à lui et vous n’aurez bientôt plus qu’à acheter votre future voiture !

 

A propos

Hello. Je m’appelle Samuel, je suis responsable d’une concession automobile à Rennes. Je suis bien entendu un grand passionné de voiture. Je partage donc ici avec vous quelques actus.

 

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Merci!